30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

Le dossier du mois : Que sont devenus les ex-clubs de RDA ?

Auteur  
# 21/03/2014 à 16:01 mg
Que sont devenus les ex-clubs de RDA ?

Cette saison encore, avec deux qualifiés en 1/4 de finale de Champions League , le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, le football Allemand confirme sa bonne santé en Europe . La sélection nationale s'est facilement qualifiée une nouvelle fois pour la coupe du monde 2014 qui se déroulera au BRESIL cet été. Les stades affichent complet chaque week-ends. Par contre , il existe une anomalie dans se football Allemand !. En effet , plus aucun clubs d’ex-Allemagne de l’Est n'évoluent en Bundesliga depuis la descente en Bundesliga 2 de l’Energie Cottbus en 2009.

Petit résumé de l'état des lieux ...

Zéro en Bundesliga depuis 2009 , ou sont-ils alors ???. Huit clubs évoluent donc dans les deux autres niveau professionnel du pays qui compte 56 clubs professionnels..
Quatre évoluent en Bundesliga 2 : Energie Cottbus, Union Berlin, Erzgebirge Aue et Dynamo Dresde.
Quatre jouent en 3. Liga : Chemnitzer FC, Hallescher FC, Hansa Rostock et RB Leipzig.

En Bundesliga 2 , l’Energie Cottbus et le Dynamo Dresde se traînent au deux dernières places du classement et ont de très grande chance de se retrouver en 3.LIGA la saison prochaine peut-être même accompagné de AUE qui flotte juste au dessus de la zone de relégation. L'Union Berlin peut lui espérer encore accroché la 3éme place du classement synonyme de barrage avec le 16éme de Bundesliga pour une place au soleil seulement distançé de quatre points par Paderborn a neuf matchs du terme de la saison.
En 3.LIGA , par contre le RB LEIPZIG fraichement promu a ce niveau (club soutenu par RED BULL), deuxième actuellement est bien placé pour prendre la place d'un des deux futurs relégué Est-Allemand de Bundesliga 2. Les trois autres équipes de l'ex. Allemagne de l'est se maintiendront sans soucis cette saison.
D'ancien grand club comme le FC Magdeburg , le Lokomotive Leipzig ainsi que Carl Zeiss Jena se morfondent en Regionalliga Nordost l'équivalent de la CFA.

Les causes :

Des difficultés économiques naissante a partir de la réunification de l'Allemagne car jusque la , les clubs étaient soutenu par le régime communiste et ses secteurs d'activités. Il faut savoir qu'en RDA ,les clubs de sport appartenaient aux associations sportives des secteurs d’activités directement soutenu par l’Etat. Les clubs prirent donc le nom du secteur d'activité qui les géraient . C'est ainsi que le Lokomotiv Leipzig était géré par le secteur des transports, le Hallescher FC Chemie par celui de la chimie, l'Energie Cottbus par celui de l'énergie, le Dynamo Dresde par celui de la sécurité et le plus connu de tous le grand Dynamo Berlin était le club de la Stasi, la police secrète est-allemande, il fut donc champion d'Allemagne de l'est de 1979 à 1988 sans contestation possible !
La chute du mur a laissé les clubs est-allemands sans soutien financier car financé avant cela par les organismes d'état. Les sponsors ne s'étant pas pressés de soutenir les anciens clubs de RDA , l'écart entre l'est et l'ouest s'est creusé rapidement. De plus, les clubs de football n'étaient pas la priorité car il a fallu reconstruire et réduire les inégalités entre l’est et l’ouest. Les investissements furent dédiés à la reconstruction d'un demi pays !
Ensuite , l'intégration des clubs Est-Allemands dans le championnat d'Allemagne a partir de la saison 91/92 fut pas très équitable. Jugez -en vous même:
Les deux premiers de DDR-Oberliga (nom du championnat d'Allemagne de l'est), le Hansa Rostock et le Dynamo Dresde, intégrèrent la Bundesliga.
Les clubs classés de la 3e à la 6e place se retrouvèrent en Bundesliga 2.
A partir de la 7éme place , ils furent versés en 3.LIGA ! Un peu comme si l'on mettait Rennes , Toulouse , Montpellier , etc en National , plutôt indigeste !
Depuis 91/92 , seuls quatre clubs est-allemands sont parvenu au plus haut niveau : le Dynamo Dresde, Hansa Rostock, Energie Cottbus et VFB Leipzig.
Le Hansa Rostock terminera deux fois 6éme de Bundesliga lors des saisons 95/96 et 97/98. Aucun autre clubs de l'ancienne RDA ne fera mieux que cette 6éme place décroché par le Hansa. Depuis, le Hansa Rostock, dernier champion Est-Allemand est face a des difficultés financières, et se débat désormais en 3. Liga sans aucun espoir de monté cette saison.
Bon , au début des années 90 ,il est vrai aussi qu'a part deux ou trois clubs dont les infrastructures étaient de niveau correct , les autres versaient plutôt dans l'amateurisme ...

Une différence d'investissement entre l'est et l'ouest .

Les gros groupes industriels et sponsors étant a l'ouest comme le prouve le sponsoring des équipes ci-contre, Volkswagen pour Wolfsburg , Bayer AG pour Leverkusen, Evonik Industries pour Dortmund et la Deutsche Postbank pour Mönchengladbach, les anciens clubs est-Allemands peinent eux a se développer et surtout n'ont pas de mastodonte économique régionalement proche . Des stades encore digne de l'époque soviétique, des centres de formations a créer pour la plupart afin de miser sur la jeunesse pour pouvoir rebondir car l'achat de joueurs reconnu est utopique pour l'instant. Depuis la réunification, et la chute de leur modèle de financement , les anciens clubs de RDA ne trouvent pas ou peu de nouveaux fonds leur permettant de les aider a combler leurs retards a part le tout nouveau RED BULL Leipzig ....qui a n'en pas douter va rapidement trouver sa place en Bundesliga.

L'ouest peut encore dormir tranquille , a l'est rien de nouveau !
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×