30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

ASM Belfort 8ème journée

Le quotidien qui traite l'actualité

du département des Vosges

Vosges matin

Service des sports:   Résumé M.  V. T.

Championnat de France Amateur - groupe B

8ème journée

Stade: Roger SERZIAN N°1

Avenue du Général GAMBIEZ

90 000  Belfort

L'US Raon l'Etape s'est fait punir

Bonne pelouse, 250 spectateurs

img-9426.jpg

Les Belfortains ont mis fin à la série d'invincibilité en championnat des Raonnais qui durait depuis quatre matchs.

logo-fff.jpgArbitre de la rencontre Monsieur BOUZALMAT Abdelkarim

img-9359.jpg

Assisté de Messieurs NACIRDINE Yassine et MOREAU Sébastien


asm-belfort.gifASM Belfort  1 - 0  US Raon l'Etape logo-us-r.jpg

....................................................................................

But pour l'ASM Belfort :        M. CUSKIC à la 82ème minute

Mi-temps: 0 - 0

img-9410.jpg

Selon l'adage, toutes les séries connaissent une fin. 

C'est inscrit, noir sur blanc, dans les lois qui règissent les probabilités.

Chaque minute de CFA qui passait rapprochait forcément l'ASM Belfort de l'ivresse d'un but.

Mais en attendant, l'ASM Belfort ruminait sa frustration, dressait les rapports des occasions perdues identiques à la virgule près et comptait ses sous au classement, alors quand CUSKIC img-9353.jpg s'est engouffré dans la défense Raonnaise comme un couteau rentre dans le beure pour tromper Romain LAMBAY à la 82ème minute, c'est tout un stade, un banc et une équipe qui a expié un "ouf" de soulagement.

On ne sait pas si la plus mauvaise attaque de CFA a conjuré le sort.

Les matchs suivants défricheront ce terrain, mais ce premier succès à domicile, les quatre points qui vont avec surtout, devraient améliorer l'ordinaire.

L'US Raon l'Etape, trop juste pour espérer mieux, pourra toutefois repasser en boucle ses contres galvaudés, " c'est le même type de match qu'Yzeure ou Saint-Priest, à force de ne pas le gagner, on a failli le perdre" img-9344.jpg confiait Maurice GOLDMAN, le coach local.

Vous narrer chaque opportunité dans le détail serait fastidieux.

Au bout de 64 secondes, REGNIER se trouvait déjà en position préférentielle sur un centre d'AHAMADI, raté, cinq minutes plus loin, une frappe de CUSKIC en limite de surface fuyait le cadre pour quelques centimètres.

Simple mise en bouche, dans la construction, l'ASM Belfort mettait tous les ingrédients, dans les duels aussi, un domaine sur lequel Jean Philippe SECHET maugréait contre ses hommes depuis le banc Raonnais.

Mais sans finition, point de salut, et Romain LAMBAY se chargeait des principales voies d'eau, à l'image d'une sortie du bout des crampons dans les pieds de SANTOS 14ème minute.

L'occasion de Samir KETLAS

Souvent, le football punit l'excès de gourmandise devant le but.

L'US Raon l'Etape subissait les événements mais à force d'en mettre toujours plus, l'ASM Belfort rompait l'équilibre du bloc à la perte du ballon, après un quart d'heure difficile, les Raonnais passaient le nez à la fenêtre.

Une tête au-dessus de Samir KETLAS 17ème minute

img-9377.jpg

Une double parade de VERON dans les pieds de Samir KETLAS 

Puis de Reinaldo POVOA à la 18ème minute rappelaient les locaux à leurs devoirs.

img-9379.jpg

Ce premier acte abouti sur le plan jeu restait sous l'empreinte locale, CUSKIC butait sur le poteau 21ème minute, HOGGAS d'une tête 30ème minute, puis sur un coup franc 34ème minute ratait la cible d'un cheveau et Romain LAMBAY sortait une belle horizontale sur une tête à bout portant de REGNIER à la 38ème minute.

Le deuxième acte était moins enlevé mais la physionomie ne changeait pas.

L'US Raon l'Etape procédant par contres, et ce matin, Samir KETLAS défà auteur d'une frappe trop croisée 60ème minute? doit encore chercher comment il a pu manquer le cadre de VERON après un raid solitaire de toute beauté à la 70ème minute.

La pièce devait tomber d'un côté ou de l'autre.

CUSKIC passant par là.

Même la balle de break gâché PAR CUSKIC et KUZNIK 84ème minute ou le coup franc de VICDOT sur le montant droit de Romain LAMBAY à la 90ème minute, ne sauraient gâcher le plaisir de Maurice GOLDMAN qui rêvait la veille d'un but à la 90ème minute.

Il est venu un poil plus tôt.

Avec la couleur de l'or.

Composition de l'équipe ASM Belfort

N°1 VERON, N°2 BARROS, N°3 ARISI, N°4 N.JOURNET, N°5 TAHIRI, N°6 VIDOT, N°7 HOGGAS, N°8 SANTOS puis KUZNIK à la 61ème minute, N°9 AHAMADI, N°10 REGBIER puis HADJ SALEM, N°11 CUSKIC puis KIKI 89ème minute.

asm-655-6.jpg



 

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 20/10/2013