30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

AC Troyes 2, 18ème journée

 Le 9 mars 2014,    Vu 193 fois

Il fallait s'y attendre...

Complexe Henri -Terré, pelouse synthétique

50 spectateurs

Arbitre de la rencontre Monsieur FEVRIER Emmanuel

Assister de Messieurs BELLANGER Clément et DUARTE Louis 

Logo estac  AC Troyes  6  -  0  ES Thaon  logo-thaon.jpg

But pour l'AC Troyes 2:

M. COPE-FENEPJ à la 8è, 46è, 84ème minute

M. BARRETO à la 36ème minute

M. ROTHER à la 74ème minute

M. NAÏM à la 86ème minute.

.............................................................................................

Mi-temps :  0 - 2

Après avoir connu la défaite mardi contre Biesheim (2-3), les Thaonnais ont mordu la poussière hier face à l’ogre troyen.

Jamais en effet ils n’ont été en mesure de rivaliser. Déjà battus 5-0 à l’aller, les hommes de Farid Touileb ont fait pire dans l’Aube. Ils sont revenus les valises pleines, à vrai dire, ils n’espéraient pas grand-chose de ce déplacement puisqu’ils avaient laissé sur le banc leur meilleur attaquant, le puissant Kévin Duminy, dans la perspective de confrontations plus à leur portée.

Avec ou sans leur homme fort, les Vosgiens auraient, de toute façon, fait de la figuration.

« On a fait le boulot », analysait sans fanfaronner l’entraîneur troyen, Claude Robin, qui tenait surtout à souligner l’excellent état d’esprit de ses joueurs qui ont su « rester mobilisés » et planter quatre buts en seconde période alors que la victoire était déjà dans la poche.

L’ESTAC n’est pas tombée dans un faux rythme après un départ plein d’entrain conclu par Gope-Fenepej (8e), opportuniste au premier poteau, puis par Barreto (36e), parti à la limite du hors-jeu.

À 2-0, face à un adversaire venu en victime, les professionnels de l’ESTAC ont donc déroulé. Ils ont profité de l’occasion pour engranger de la confiance, en défense centrale, l’ancien Spinalien Wilfried Rother a dégagé beaucoup de sérénité.

Dans l’entrejeu, la technique en mouvement de Barreto a fait des dégâts.

Et en pointe, enfin, Gopé-Fenepej s’est offert un triplé, une façon d’envoyer un signal à Jean-Marc Furlan, le Néo-Calédonien, servi sur un plateau par… Barreto, a ajouté son deuxième but, le troisième de l’ESTAC, juste après le repos, d’une tête bien ajustée (46e).

Avant qu’il ne frappe une troisième fois (84e), Rother y était allé de son but de la tête sur corner (74e).

Il était vraiment temps que ça se termine pour Thaon, surtout que Gabin Lider se blessait sérieusement à l’épaule, sans pitié, Troyes clôturait son set sur une frappe de Naïm (86e).

logo-thaon.jpgComposition de l'équipe ES Thaon

REMY, EVRARD, LIDER, DUGRILLON puis PARISOT à la 60ème minute, POIROT, CLAVIER,  BOUSSAHA puis DUMINY à la 48ème minute, COSSIN, JEANTET, KABANDA, DANGLADES puis COLIN à la 60ème minute.

 Logo estacComposition de l'équipe AC Troyes 2

GRANDEL, MAKUKONODO puis BIKOYA à la 65ème minute, SYLLA, HARVEY, ROTHER, ROCHER puis HENRY à la 52ème minute, KEITA, CONFAIS, GOPE-FENEPEJ, BARRETO, KORICHE puis NAÏM à la 75ème minute.

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 14/03/2014