30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

CSO Amnéville, 14ème journée

Le 22 mars 2014     Vu 369 fois 

Elle n'a pas de prix !

Appliqués et généreux, les Thaonnais ont profité de circonstances favorables pour venir à bout d'Amnéville et s'offrir une deuxième victoire d'affilée qui leur permet de croire plus que jamais au maintien.

Temps frais, pelouse humide, environ 200 spectateurs

1800103 493017630809966 870840304 o

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissements pour l'ES Thaon:    CLAVIER à la 82ème minute, DUMINY à la 87ème minute.

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissement pour le CSO Amnéville:  CARE à la 38ème minute, PZSCZOLINSKI à la 39ème minute, ANTON à la 75ème minute.

carton-rouge175.jpg  Exclusion pour le CSO Amnéville:  M. LAHOUSSINE à la 44ème minute

 

logo-fff.jpg  Arbitre de la rencontre Monsieur LIEGAULT Mathieu

Assisté de Messieurs MAATAOUI El Houcine et DOS PALADARES Manuel

logo-thaon.jpg  ES Thaon 2 - 1 CSO Amnéville photo-75659461-small-2.jpg

 

......................................................................................

But pour le CSO Amnéville:   

M. LUSAMBA à la 29ème minute

..................................................................................

Buts pour l'ES Thaon:

M. DUMINY à la 39ème minute sur penalty

M. LIDER à la 49ème minute

....................................................................................

Mi-temps:   1 - 1 

1504365 493017754143287 473153212 o

Le coup de sifflet final de Mathieu Liegaut a résonné comme une libération hier en début de soirée au stade Robert-Sayer.
Lorsque l’arbitre a signifié la fin de la rencontre, les Thaonnais n’ont pu s’empêcher de lever les bras au ciel, de serrer les poings avant d’exulter avec des cris de joie. 

Ils avaient bien mérité de savourer le bonheur d’un deuxième succès consécutif qui porte leur total à quatre.

S’ils sont encore loin d’apercevoir le bout du tunnel et le maintien, les partenaires de Nicolas Poirot mettent tout en œuvre pour y parvenir, ils l’avaient déjà démontré la semaine passée face à Schiltigheim.

Et hier soir contre Amnéville, ils ont continué à creuser ce sillon.

Tout n’a pas été parfait mais dans leur situation, seul le résultat prime.

Les quatre nouveaux points tombés dans l’escarcelle thaonnaise font un bien fou.

Mais pour en arriver là, les Vosgiens ont dû passer par bien des états d’âme, d’emblée, ils prenaient la rencontre en mains, d’ailleurs, Duminy se montrait dangereux à deux reprises. Tout d’abord sur une tête de peu à côté (2e), puis un ballon mal renvoyé par Suzanne qu’il n’arrivait pas à exploiter (3e).

Pour clore ce quart d’heure initial passé dans le camp mosellan, Cossin était contré in extremis. Amnéville finissait par se donner un peu d’air même si une longue touche d’Evrard causait encore quelques frayeurs (25e). 

Finalement, les Amnévillois ouvraient la marque sur leur première véritable incursion dans la surface adverse,  à la réception d’un long coup franc dévié, Lusamba, étrangement seul au deuxième poteau, délivrait une tête croisée qui faisait mouche (0-1, 29e).

L’ancien Nancéien n’était pas loin de récidiver cinq minutes plus tard sur une action identique.

Thaon ne s’en formalisait pas et avait gain de cause. A la suite d’un accrochage sur Poirot à quelques mètres de la cage visiteuse, la formation vosgienne obtenait un penalty logique. Appelé à transformer la sentence, Duminy s’y attelait de justesse (1-1, 39e). Plutôt indécise jusque-là, la partie basculait juste avant la pause. Une intervention beaucoup trop appuyée et non maîtrisée de Lahoussine sur Poirot motivait l’expulsion directe du capitaine mosellan (44e).

Jamais rassurés

Alors en supériorité numérique, Thaon se voyait offrir une occasion grandeur nature de décrocher une précieuse victoire, seulement, il ne fallait pas se précipiter et faire preuve de patience.

Par exemple, un raid de Lusamba réprimé par Morin venait rappeler aux Thaonnais qu’Amnéville était loin d’avoir abdiqué, cependant dans la minute suivante, ils portaient l’estocade.

A la sortie d’un bon échange avec Duminy, Lider décochait une frappe puissante qui s’engouffrait le long du montant (2-1, 49e). Thaon venait de se mettre en position idéale mais il restait beaucoup de minutes à jouer.

Ainsi, ce contexte largement favorable ne conférait pas une confiance inébranlable.

Partagés entre le sentiment de préserver leur gain ou celui de continuer à aller de l’avant au risque de se faire contrer, les Thaonnais optaient pour la solution défensive, la frappe excentrée de Lusamba difficilement stoppée par Morin ne leur donnait pas forcément tort.

Toutefois, Danglades, bien décalé, expédiait un boulet de canon écarté par Suzanne (60e). Par la suite, Thaon laissait le chrono s’égrener sans trop de soucis malgré une maîtrise technique parfois défaillante qui l’empêchait de pouvoir desserrer l’étreinte.

Néanmoins, la fin de partie s’avérait stressante car Amnéville se ruait dans la moitié de terrain de locaux courbant de plus en plus l’échine et se recroquevillant inexorablement sur leur but. Heureusement, Morin s’employait pour repousser des tentatives de Diallo (83e, 90e+3).

Il était vraiment temps que cela se termine…

Vosgesmatin  Résumé de M. A.P de Vosges matin

Ils ont dit

" Un match que l'on a gagné avec les tripes "

img-6977.jpg

Farid Touileb entraîneur de l’ES Thaon

« C’est un match que l’on a gagné avec les tripes et c’est ce que j’ai envie de retenir. On aurait pu se mettre à l’abri dans le premier quart d’heure. On a peut-être été frappé par la peur de gagner mais c’est mérité sur l’ensemble d’un bon match engagé. On voulait construire notre victoire dans ce match à enjeu. On a fait ce qu’il fallait pour aller la chercher car Aménville a eu quelques occasions sur la fin mais c’est inévitable dans notre situation. »

logo-thaon.jpg  Composition de l'équipe ES Thaon

 Morin – Clavier, Poirot, Dugrillon, Evrard – Jeantet, Cossin – Danglades, Decorsaint puis Boussaha, à la 81ème minute, Lider puis Colin, à la 85ème minute  – Duminy.

photo-75659461-small-2.jpg Composition de l'équipe du CSO Amnéville

Suzanne – Care, Iannantuoni, Barthélémy, Hesse – Marras, Falleti puis Jager,à la  76ème minute – Moscato puis Diallo, à la 68ème minute, Lahoussine, Pzsczolinski puis Anton, à la 46ème minute – Lusamb 

 

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 23/03/2014