30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

Saint Louis Neuweg,21ème journée

Le 5 avril 2014 - 18h00 - Stade Robert SAYER - Vu 425 fois

Thaon s'est réveillé trop tard

Pelouse en bon état, une centaine de spectateurs, temps frais

1512414 498969373548125 883218758 n

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissements pour l'ES Thaon: JEANTET à la 17ème minute, DECORSAINT à la 27ème minute, COSSIN à la 45ème minute, DUGRILLON à la 90è°5 minute.

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissements pour le FC Saint-Louis Neuweg:  NOUICER à la 34ème minute, CHIROUF à la 40ème minute.

 logo-fff.jpg  Arbitre de la rencontre Monsieur ABDELHAOUI Akim

Assisté de Messieurs LEGAYE Nicolas et DEBOUVERIE Rémi 

logo-thaon.jpg  ES Thaon 0 - 1 FC Saint Louis Neuweg 120px logo fc saint louis

 

___________________________________________________________________

But pour le FC Saint-Louis NEUWEG:  

M. ANATOLE à la 21ème minute

__________________________________________________________________

Mi - temps :  0 - 1

10014569 499203430191386 529084501 n

Quatre matchs que la formation de Farid Touileb montrait à qui le voulait bien qu’elle avait décidé de prendre son destin en main, et puis Saint-Louis est arrivé et la réalité est revenue rappeler à tout le monde, s’il le fallait, que le chemin est encore long.

La série d’invincibilité n’est plus et les trois matchs qui se profilent contre des adversaires abordables (Sarreguemines, Morteau puis Illzach) – si l’on s’en tient tout du moins à un passé récent – n’en prennent que plus de valeur.

Ceci, l’ES Thaon le doit probablement à son inconstance, elle qui a mis une mi-temps avant de réellement rentrer dans son match., alors, il a fallu courir après le score après que Jérémy Anatole, sur la seule réelle occasion alsacienne de la première mi-temps, a trompé Morin du plat du pied, profitant à plein d’un service de Mickaël Garos dans l’intervalle (21e ). « On était en retard dans tous les duels et on laissait beaucoup d’espace entre les lignes, constate Pierre Clavier, positionné sur l’aile droite de la défense thaonnaise hier soir. On l’a payé cash. ».

Et c’est peu de le dire puisque, par la suite, jamais les Thaonnais n’ont été en mesure de forcer le verrou d’une arrière-garde haut-rhinoise bien en place. Il y avait bien ici et là quelques bribes d’occasions mais rien de réellement concret à se mettre sous la dent.

Le premier acte était simplement décousu, haché par les fautes et par une étonnante fébrilité technique.

On parle ici de deux formations qui ont eu le plus grand mal du monde à construire le jeu. Inutile, alors, de compter sur les doigts de ses deux mains les occasions d’un match parfois carrément soporifique.

A noter toutefois, en cherchant bien : une frappe de Pierre Clavier au premier poteau (35e ), un coup de tête d’Hugo Dugrillon qui passait au-dessus du cadre (37e ) et une frappe en pivot de Kévin Duminy qui manquait de tromper Olivier Laurent, le portier visiteur (44e ).

Côté Saint-Louis ? Un prélude à l’ouverture du score quand Brice Morin jaillissait dans les pieds d’Anatole (18e ). Rideau !

Ensuite, si les partenaires de Nicolas Poirot relevaient effectivement la tête, cela ne s’avérait pas plus concluant, les coups de pied arrêtés demeuraient bien le meilleur moyen de revenir à hauteur.

Mais Kévin Duminy, sur des services de Gabin Lider, ne trouvait pas le cadre (59e ), ou bien devait faire face à la promptitude du portier alsacien (62e ), et sur un service idéal de Pierre Clavier en une touche, Jean-Charles Decorsaint… ratait le ballon (63e ).

L’ES Thaon, hier, a surtout raté une belle occasion de prendre le large alors que tout le monde, derrière, a fait du surplace. Biesheim a même trouvé le moyen de s’incliner sur la pelouse de la lanterne rouge, Belfort Sud.

C’était peut-être bien là la seule bonne nouvelle d’une triste soirée…

logo-thaon.jpgGabin LIDER  milieu de terrain de Thaon

« En première mi-temps, on avait toujours un temps de retard sur chaque ballon, ils ont fait la différence rapidement, quant à nous, nous n’avons pas agonisé.

On s’est battu mais on a juste manqué de réalisme. Eux n’ont pas eu cinquante occasions mais une et cela a suffi, il a manqué une petite étincelle, ce n’est pas une catastrophe pour autant.

Ce match-là était important mais les trois qui suivent le sont encore plus.

Maintenant, il va falloir cravacher d’autant plus pour aller chercher le maintien. »

logo-thaon.jpgPierre CLAVIER défenseur de Thaon

« Il nous a manqué une mi-temps : la première. On n’était pas dedans, tout simplement, bien sûr, on ne pouvait que faire mieux en deuxième mi-temps, on a eu plusieurs occasions dangereuses mais on n’a pas su marquer.

Sur l’ensemble du match, je pense quand même qu’on doit au moins faire match nul.

Il faut qu’on continue comme ça et qu’on s’appuie sur notre deuxième mi-temps. »

logo-thaon.jpgComposition de l'équipe ES Thaon

MORIN, CLAVIER, POIROT, DUGRILLON, EVRARD puis COLIN à la 55ème minute, JEANTET, COSSIN, puis PIERSON à la 81ème minute, DANGLADES puis BOUSSAHA à la 55ème minute, DECORSAINT, LIDER, DUMINY.

 120px logo fc saint louis  Composition de l'équipe du FC Saint-Louis Neuweg

LAURENT, NIANG, LIMANAS, MESLIEN, MATTER, ONESTA, NOUICER, HOLTZ, GAROS, CHIROUF puis JENNANE à la 65ème minute, ANATOLE.

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 07/04/2014