30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

FC Sarreguemines, 11ème journée

Le 27 mars 2014     Vu 298 fois

" Thaon a changé de cap "

En décrochant leur 3ème succès consécutif à domicile, les Thaonnais qui semblaient, il y a peu, s'enfoncer vers la Division d'honneur ont repris le chemin menant au maintien.

L'espoir demeure.

Stade SAYER, bonne pelouse, temps frais

Une cinquantaine de spectateurs

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissements pour l'ES Thaon:   JEANTET à la 54ème minute, DUGRILLON à la 70ème minute

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissements pour le FC Sarreguemines:  ADRIAN 51ème minute, HASSLI 72ème minute.

carton-rouge175.jpgExpulsion à Sarreguemines:  M'BARKI à la 92ème minute

logo-fff.jpg  Arbitre de la rencontre Monsieur BROBECK Pierre Marie

10001518 494627870648942 106475751 n

Assisté de Mme HOCQUART Clotilde  et  M. HARQUET David

logo-thaon.jpg  ES Thaon  3  -  0  Sarreguemines Logo sfc mxp2we

logo-thaon.jpgButs pour l'ES Thaon :

M. DIOP à la 12ème minute

M. DUMINY à la 56ème minute

M. LIDER à la 88ème minute

1606332 494627960648933 31556381 o

Et de trois ! Au fond du trou il y a deux semaines, après un sévère 6-0 encaissé à Troyes, les Thaonnais ont retrouvé des raisons d’espérer sauver leur tête en CFA2 à la faveur d’une série de victoires bienvenues.

Le troisième épisode de cette «success story» s’est donc conclu comme les deux précédents hier soir, au stade Sayer.

Où Poirot et ses coéquipiers ont démontré qu’une bonne dose de confiance permettait parfois d’arrêter les chutes les plus vertigineuses. « Les garçons font ce qu’il faut pour pouvoir s’en sortir et l’efficacité retrouvée des deux côtés du terrain nous permet d’y croire de plus en plus » appréciait Farid Touileb au moment de rentrer au vestiaire.

Neuf buts marqués, un seul encaissé : l’ES Thaon n’est plus la même équipe qu’il y a encore un mois, ou plutôt, elle a retrouvé les ingrédients lui permettant de montrer qu’elle a sa place à ce niveau.

Parmi ces ingrédients, on l’a dit, il y a cette efficacité retrouvée.

La preuve en était donnée dès le début de match. Alors que les Sarregueminois de Sébastien Meyer, privés de cinq joueurs blessés ou suspendus, avaient pris l’affaire par le bon bout en obtenant trois corners en 10minutes, ils se faisaient punir par le Thaonnais le plus pressant, à savoir Kevin Duminy.

L’avant-centre vosgien avait déjà gagné deux duels de la tête (6e et 7e).

Son troisième « coup de boule » obligeait Trimborn à se détendre pour éviter le but, mais Diop avait bien suivi et logeait le ballon au fond (1-0, 12e).

Dans la foulée la frappe de volée de Lider était déviée en corner par Trimborn (18e), et si M’Barki avait buté sur Morin au dernier moment (37e), l’avantage des Thaonnais était logique à la pause.

Break et penalty arrêté

Et le break intervenait juste après que Jeantet ait reçu un avertissement pour un tacle appuyé, Lider glissait le ballon à Duminy qui contrôlait de la cuisse avant de battre Trimborn d’une frappe croisée (56e).

Thaon avait fait le plus dur.

Mais rien n’était terminé car Sarreguemines mettait beaucoup d’intensité pour revenir au score, si les occasions mosellanes étaient rares et si le Thaonnais Lider contraignait encore Trimborn à s’interposer sur une frappe à ras de terre, Sarreguemines conservait une lueur d’espoir quand Strehl obtenait un penalty, suite à une faute peu évidente de Dugrillon.

Strehl voulait se faire justice mais Morin repoussait des deux pieds la tentative peu inspirée du Mosellan (78e), c’était forcément le tournant du match.

Car les Vosgiens n’avaient plus qu’à gérer la fin de rencontre sérieusement pour empocher la mise, ce qui était confirmé dix minutes plus tard quand Lider venait marquer de près après avoir accompagné une offensive menée par le duo Duminy-Boussaha (88e).

La messe était dite et l’expulsion de M’Barki dans le temps additionnel n’était qu’une péripétie de plus dans la sale soirée des Sarregueminois.

De leur côté, les Thaonnais buvaient du petit-lait.

Le championnat n’est pas fini.

Mais il a repris une toute autre saveur en l’espace de deux semaines.

Vosgesmatin  Résumé de Philippe NICOLE de Vosges matin

Ils ont dit
img-6977.jpg

Farid Touileb, entraineur de Thaon :

« C’était important de faire le plein à la maison sur ces 3 matchs consécutifs. C’est fait et cela redonne forcément beaucoup d’espoir. Mais rien n’est fini. Il nous reste encore 7 cols à franchir. Le vrai classement c’est celui qui sera validé lors de la dernière journée. On doit donc s’atteler à la tâche mais les joueurs ont confirmé qu’ils étaient sur le bon chemin, celui menant au maintien. »

logo-thaon.jpg Composition de l'équipe de l'ES Thaon

MORIN, CLAVIER, POIROT, DUGRILLON, EVRARD, COSSIN puis PIERSON à la 90ème minute, JEANTET puis BOUSSAHA à la 58ème minute, LIDER, DIOP puis COLIN à la 74ème minute, DECORSAINT, DUMINY.

Logo sfc mxp2we Composition de l'équipe FC Sarreguemines

TRIMBORN, ADRIAN puis WENGERT à la 81ème minute, MARTINEZ, BNOU MARZOUK, KARAYER, MICELI, GUENDEL puis AKKABOUNE à la 80éme minute, HASSLI, STREHL, PEIFER puis KENNEL à la 65ème minute, M'BARKI.

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 27/03/2014

×