30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

SC Schiltigheim 19ème journée

Le 15 mars 2014 à 18h00      Vu 448 fois

La lumière est revenue

Stade Robert SAYER, pelouse en bon état, temps frais, 

100 spectateurs

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissement pour ESThaon:      DANGLADES à la 35ème minute.

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissement pour le SC Schiltigheim:   ERBS à la 83ème minute.

logo-fff.jpg Arbitre de la rencontre Monsieur CAFFE Joachim

Assisté de Messieurs CHOAIN Pierrick et HOCQUAUX Christian

logo-thaon.jpg  ES Thaon  4 - 0  SC Schiltigheim  logo-scs.png

 

................................................................................................

But pour ES Thaon:

M. DUMINY à la 11è et 57ème minute

M. LIDER à la 59è et 73ème minute

..........................................................................................

Mi-temps :   1 - 0

Es thaon

 S’il fallait une preuve que la mécanique footbalistique est affaire de peu de réglages, l’ES Thaon en a apportée une –éclatante –, hier soir. Au meilleur des moments si l’on peut dire après une rouste monumentale – et probablement anecdotique – face à la réserve troyenne une semaine plus tôt (défaite 6-0) et à l’aube d’un enchaînement de trois matchs à la valeur inestimable (1).

Ce matin, les joueurs de Farid Touileb, alors qu’ils comptent toujours un match en retard, ne figurent plus dans la charette des condamnés et c’est un détail qui n’en est pas vraiment un.

Comme rarement cette saison, tout a tourné dans le bon sens, au point que le cinquième de la poule, avant le match, en soit réduit à une formation tout ce qu’il y a de plus banal.

Pour son retour après plusieurs semaines d’absence, Brice Morin n’a presque rien eu à faire, ce qui est toujours bon signe, et quand cela rigole devant, forcément…

Duminy s’occupe de tout

On parle ici d’un Kévin Duminy qui n’en finit plus d’empiler les buts. Hier, son abattage a d’abord permis aux siens de tout de suite prendre les devants, via une ouverture du score tout en puissance (11e ).

Parti dans le dos de la défense, il a montré la voie à un onze thaonnais rarement inquiété lors du premier acte, si ce n’est sur un coup franc de Yannick Imbs sauvé sur sa ligne par Pierre Clavier (33e ).

« Est-ce que l’on a fait le match parfait ? Je ne sais pas mais c’est certainement celui qui va nous permettre de nous relancer, voulait croire Duminy. En tout cas, on a retrouvé ce qui nous avait manqué sur les derniers matchs : de l’agressivité, de l’envie et surtout, on a perdu très peu de duels. »

Cela s’est vérifié sur l’intégralité de la rencontre.

Sûre de son fait en défense, l’ES Thaon a doucement pris la mesure d’une formation alsacienne qui a fini par s’impatienter. Duminy, après avoir déjà failli le faire, a notamment pu profiter d’une déviation géniale de Jean-Charles Decorsaint pour inscrire un doublé (57e ).

Dans la foulée, l’attaquant avait débordé sur l’aile droite et Gabin Lider en avait profité pour plier l’affaire après que le portier schilikois eut relâché le ballon (59e ), et, en se retournant parfaitement, Lider s’est lui aussi offert un doublé.

Côté Schiltigheim ? Pas grand-chose à part une frappe dans le petit filet de Rayane Boukemia (80e ) ! Voilà donc ce que cela peut donner lorsque les rouages s’imbriquent à la perfection les uns dans les autres…

« Les joueurs ont montré qu’ils avaient de la valeur, commentait Farid Touileb.

Ils nous devaient une revanche par rapport au match de Troyes. Je ne vais pas dire que c’est chose faite mais on remet un peu les choses en place, après, il faut un peu de réussite et je pense qu’on en a eue.

De temps en temps, ça fait du bien que les choses aillent dans notre sens.

Je ne suis pas certain que ce soit le meilleur match qu’on ait fait cette saison mais quand tu gagnes 4-0, c'est une belle satisfaction. On s’est remis un peu d’oxygène dans la bouteille. On ne veut pas mourir. » Cette saison, cela ne s’était jamais autant vu.

logo-scs.pngComposition de l'équipe SC Schiltigheim

SCHNEIDER, OBESSE, GASSER, WEBER puis JARRET à la 88ème minute, MOOG, BELLAHCENE, HOFFMANN, HUBER puis ERBS à la 61ème minute, MAISONNEUVE, CHAKROUNI puis BOUKEMIA à la 61ème minute, IMBS.

logo-thaon.jpg  Composition de l'équipe ES Thaon

MORIN, CLAVIER, DUGRILLON, POIROT, EVRARD puis THIEBAUTGEORGES à la 79ème minute, COSSIN, JEANTET, DANGLADES puis BOUSSAHA à la 73ème minute, PARISOT puis LIDER à la 40ème minute, DECORSAINT, DUMINY.

 

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 17/03/2014

×