30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

AS Moulins, 30ème journée

Le 24 mai 2014 - Stade de la Colombière à 18h - Délégué principal M. THIRIAT Bernard- Vu 1027 fois

 ÇA SUFFIRA À LEUR BONHEUR

Au terme d’un duel tendu avec leur dernier contradicteur où ils sont passés par tous les états d’âme, les Spinaliens ont décroché le résultat tant recherché.

Un but chanceux inscrit en début de deuxième période les a propulsés vers le National.

2 500 Spectateurs environ, temps ensoleillé et venteux, pelouse en bonne état

Img 8575

 Les Spinaliens ont dû souvent s'employer pour contrecarrer les vélléités offensive de Pedro KAMATA en première période.

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissement pour le SAS Epinal:   COLIN à la 31ème minute, 

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissements pour l'AS Moulins:      KAMATA à la 48ème minute, M. LIGOULE 64ème minute

 logo-fff.jpg  Arbitre de la rencontre Monsieur BLANCHAIS Julien

Img 8529

Assisté de Messieurs CONTINAUT Julien et SIMONIN David

191.png  SAS Epinal  1 - 1  AS Moulins asmoulins.jpg

 ________________________________________________________________________________

But pour le SAS Epinal:

M. ROUCHON  à la 50ème minute contre son camp

_______________________________________________________________________________

But pour l'AS Moulins:

M. BERTHOMIER à la 24ème minute

______________________________________________________________________________

Mi - temps:  0 - 1

Img 8617

Cette saison, jamais un match nul n'aura procuré autant de bonheur dans les rangs Spinaliens que celui d'hier soir face à Moulins, ce partage des points sanctionnant cette soirée du 24 mai va rester gravé dans les mémoires pour un bon moment.

Car cette fois, c'est sur le terrain que le club Spinalien a acquis le droit de rejoindre le troisième échelon hexagonal, il y a trois ans, il avait dû attendre courant juillet pour goûter aux joies d'évoluer en National par le biais d'une décision administrative.

Et vivre une accession après avoir sué à grosses gouttes et par ses propres moyens, cela n'a pas prix.

Cela marque les esprits au fer rouge.

Img 8626

Sous la pression d'un coup de trafalgar qui aurait ruiné leurs espoirs, les partenaires de Romain CHOLEUR ont donc accueilli le coup de sifflet de M. BLANCHAIS avec un immense soulagement.

Car durant les 90 minutes précédant ces scènes de liesse collecvtive dans un stade de la Colombière bien rempli et avde de communier avec ses favoris toutes sortes de sentiments se sont succèdé.

Cet ultime affrontement a en quelque sorte reflété la saison du club de la cité des images.

Parfois balottés, parfois au bord de la rupture, les hommes de Fabien TISSOT ont souvent rééquilibré les plateaux de la balance voire l'ont fait pencher en leur faveur, tout ceci grâce à leurs qualités intrinséques mais également à une farouche volonté.

Ce savant mélange accompagné d'un zeste de réussite a été précieux face à des Moulinois qui leur ont mené la vie dur, tout d'abord, il y avait ce stress palpable au démarrage de la rencontre malgré un scénario favorable au SA Spinalien.

Img 8675

Seulement, il n'avait guère de marge de manoeuvre.

D'ailleurs, tout au long de la partie, l'enjeu a souvent pris le pas sur le jeu.

D'emblée, les joueurs du cru ne se posaient pourtant pas trop de questions et entamaient plutôt bien ce bras fer, un coup de tête trop enlevé de COIGNARD sur un corner de Romain CHOULEUR en était l'illustration 2ème minute.

Un essai de DIALLO ou une tentative de lob astucieuse de plus de 50 m de KHARBOUCH ne trouvaient pas non plus la mire, de l'autre côté, les deux escarmouches élavérines signées LIGOULE et SUCHET fuyaient aussi le cadre.

Seulement, un premier épisode défiant les lois de la logique venait débloquer la partie.

Resté au sol suite à un choc en milieu de terrain, DIABATE devait patienter avant que l'on ne s'intéresse à son cas, le hic , c'est que dans l'intervalle, un corner rapidement joué par l'AS Moulins échouait dans les pieds de BERTHOMIER.

Img 8581

Esseulé à l'angle de la surface de réparation, le meneur de jeu visiteur décochait une délicieuse frappe enroulée qui faisait mouche ( 0 - 1, à la 24ème minute ).

Sur un coup de dès

Les Spinaliens avaient beau déverser leur rancoeur auprès des Moulinois et du directeur de jeu, cela ne changeait rien, ils se retrouvaient menés, sans aucune compassion, Moulins tentait d'enfoncer ses crampons dans cette plaie à vif.

Le navire Vosgien tanguait sérieusement mais restait tant bien que mal à flots.

Ainsi Olivier ROBIN écartait d'une claquette un essai de SALINE à la 32ème minute.

Img 8672

Puis le portier Spinalien voyait avec soulagement une reprise de la tête de SALINE filer au pied du montant à la 41ème minute, heureusement, la pause arrivait à point nommé et le recadrage du coach local " Il nous a dit de rester calmes et de ne pas nous énerver " expliquait après coup Abdellah ASBABOU, le milieu  offensif du SA Spinalien.

Et c'est un nouveau coup du sort qui les remettait en selle.

Un coup franc de Romain CHOULEUR contré de la tête par ROUCHON partait dans le ciel.

Img 8614

Perturbé par la trajectoire improbable de la sphère, AYONG, le portier Moulinois se prenait les pieds dans le tapis, et après un rebond favorable, le ballon retombait sous la transversale au milieu d'une forêt de joueurs ( 1 - 1, à la 50ème minute )

Revigorés, les Vosgiens étaient subitement plus fringants face à des adversaires accablés par cette égalisation, leur ardeur dans les duels étouffait leurs opposants, résultat des courses, ils évoluaient dans le camps adverse.

Un raid de DI PINTO ponctué d'un tir au dessus à la 56ème minute précédait l'opportunité de prendre les commandes et de se mettre presque définitivement à l'abri, parti dans le dos de ses gardes du corps, ASBABOU se présentait seul face à AYONG avant de perdre son duel à la 65ème minute.

Epinal avait repris du poil de la bête.

Même si la menace Moulinoise s'étiolait au fil du temps, il ne fallait pas crier victoire trop vite.

Les dix dernières minutes et les cinq de temps additionnel paraissaient alors interminables.

Img 8710

Mais plus c'est long, plus c'est bon, et ce matin, ce ne sont par les Spinaliens qui diront le contraire...

Vosgesmatin  Article de A. P de Vosges matin

Ils ont dit

" On a fait ce qu'il fallait "

Img 8741

 Monsieur Yves BAILLY Président du SA Spinalien

" La saison a été difficile et le match de ce soir était terrible, mais que c'est beau de monter directement avec un public qui a répondu présent, si nous n'étions pas montés, cela aurait été une grosse déception.

On l'a fait en finissant avec sept matchs sans défaites "

Img 8749

 Fabien TISSOT entraîneur du SAS Epinal

" C'était forcément très stressant et on prend un but sur un coup du sort, c'est dommage car nous n'avions pas trop mal entamé le match, on a réussi à revenir assez vite en deuxième mi-temps et derrière on a essayé de défendre plus haut et de marquer le deuxième.

Je veux aussi dédier cette montée à Claude ( GANZ ), c'est du bonheur mais cela a été dur jusqu'à la dernière seconde."

Img 8499

Hervé LOUBAT entraîneur de l'AS Moulins

" Au départ, notre tâche était difficile car on devait venir gagner à Epinal qui n'a pas usurpé son titre, le match nul est plutôt logique car c'était un match équilibré, les deux équipes méritaient de monter par rapport à un jeu porté vers l'avant.

On a fait une bonne première mi-temps et après l'égalisation d'Epinal, on n'a pas réussi à avoir d'occasions et à être dangereux."

Img 8507

Olivier ROBIN gardien de but du SA Spinalien

Ce n'était pas mérité d'encaisser ce but et surtout de la manière où cela a été fait, mais on n'a rien lâché et ce n'était pas évident, on s'était mis dans une situation complexe après le match de la semaine dernière mais on a su s'impliquer à nouveau toute cette semaine, cela a été dur mais ce n'est que du bonheur après onze mois de travail.

Ce soir ( hier soir ), j'ai aussi une pensée pour les blessés mais aussi pour Claude GANZ, il aurait été fier de ce que l'on a fait ".

Img 8596

Abdellah ASBABOU joueur du SAS Epinal 

" On a toujours ce que l'on mérite dans la vie, le CFA est un championnat très difficile, cela nous faits du bien de marquer assez vite en deuxième mi-temps, on a fait tout ce qu'il faffait pour monter ".

Composition de l'équipe AS Moulins

AYONG, DIABY puis RUFFAUT à la 83ème minute, BARTHOMEUF, CHALIER, ROUCHON, SUCHET, LIGOULE puis LOBO à la 7Oème minute, SALINE, BERTHOMIER, KAMATA, DA SILVA.

 Composition de l''équipe du SAS Epinal 

ROBIN, COLIN, COIGNARD, MICHELOT, DIALLO, GUYON, CHOULEUR, ASBABOU, KHARBOUCH puis CAPASSO à la 90ème minute, DI PINTO puis HASSAN à la 83ème minute, DIABATE puis BENKAJJANE à la 78ème minute.

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 26/05/2014

×