30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

ASM Belfort, 28ème journée

Le 10 mai 2014 - Stade de la Colombière - 20H00 - Délégué principal M. BARCONNIERE Eric- Vu 498 fois

Aimeraient-ils se faire peur ?

Le SAS Spinaliens a encore joué avec ses nerfs, hier, face à une séduisante équipe de Belfort, mais est tout de même parvenu à assurer un seizième succès.

Important en vue du National, mais il faudra patienter.

Aimeraient ils se faire peur

 Yassin CHADILI a inscrit le second but, important, du SA Spinalien, avant de quitter la pelouse suite à, une blessure au genou.(Photo de Jérôme HUMBRECHT )

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissements pour le SAS Epinal: CHAUVET à la 28ème minute, GUYON à la 52ème minute, COIGNARD à la 85ème minut

logo-fff.jpg Arbitre de la rencontre Monsieur ESNEU Emmanuel

Assisté de Messieurs ICART Mickaël et GROSMMANN Emmanuel

191 1  SAS Epinal   2 - 1  ASM Belfort  asm-belfort.gif

 

______________________________________________________________

Buts pour le SAS Epinal:

M. MICHELOT à la 41ème minute

M. CHADILI à la 43ème minute

____________________________________________________________

But pour l'ASM Belfort:

M. VIDOT à la 11ème minute

__________________________________________________________

Mi-temps:  2 - 1

On n'ira pas jusqu'à écrire que les joueurs du SA Spinaliens sont des masochistes ? mais une semaine après avoir le dos rond à Vesoul, ils ont hier soir, tremblé pour s'extirper des griffes de l'ASM Belfort.

Parfois, il ne faut pas forcément bien faire pour gagner.

C'est la morale de cette vingt-huitième levée, bien que la seconde période Spinalienne ait été beaucoup plus maîtrisée " On aurait dû tuer le match en deuxième mi-temps" reconnaissait Fabien TISSOT.

Comme ses hommes, l'entraîneur Spinalien n'a pas boudé son plaisir quand l'arbitre a libéré tout un groupe, un stade même, car, comme une semaine auparavant cette victoire " à l'arraché " dixit Olivier Robin, le gardien sauveur de la patrie à deux reprises, rapproche un peu plus le SA Spinalien de son Graal.

Le portier, donc, s'est montré impeccable.

Pas sur une frappe sèche de VIDOT, qui le clouait sur place, après un renvoi de corner à la 11ème minute, mais sur cette claquette qui déviait sur l'arête de son but une frappe de CUSKIC à la 16ème minute, ou sur un centre tir d'AHAMADI qu'il écartait du pied à la 69ème minute.

Et quand il ralentissait une tentative de REGNIER.

CHAUVET se faisait pardonner d'avoir offert le ballon au Belfortain, pour ôter une belle épine du pied des Vosgiens 49ème minute, Epinal n'était de fait pas au mieux et souffrait encore dans les derniers instants, sous les coups de boutoir d'un onze franc-comtois qui ne lâchait pas le morceau " on méritait au moins le nul, regrettait Maurice GOLDMAN, le technicien visiteur, c'est très dur car on les a bougés."

CHADILI, entre joie et peine

Mais comme en Haute-Sâone, les Spinaliens avaient résisté à l(ultime poussée Belfortaine " Un gros match ne suffit pas contre le premier " soufflait encore GOLDMAN, on appelle peut-être cela la chance du lauréat, et comme à Vesoul avaient joué avec le feu.

On l'a dit, le leader avait pourtant les moyens de claquer le beignet à Belfort dans cette partie alerte et, surtout dans cette deuxième longueur de bassin qu'ils abordaient avec cette étiquette de cador.

On le voyait avec cette perforation de KHARBOUCH qui s'était ouvert le chemin du but, mais c'était sans compter sur le retour de KIKI, qui déviait le tir à la 58ème minute.

KHARBOUCH, encore, servait ensuite DI PINTO d'une talonnade, mais l'ancien Bisontain échouait sur VERON à la 63ème minute, le portier Berfortain l'échappait belle sur un lob de quarante mètres de KHARBOUCH, qui avait contré après un cafouillage devant le but Spinalien qui augurait d'une fin de partie tendue à la 88ème minute.

Tout cela, c'était après une première période poussive d'un ensemble du cru mis sur le reculoir par son rival et qui ne s'en sortait que sur coups de pied arrêtés, un corner de Romain CHOULEUR permettait ainsi à COIGNARD de placer une reprise de la tête sur laquelle VERON se montrait prompt à la 15ème minute.

Romain CHOULEUR adressait par la suite un coup franc vicieux qu'aucun de ses partenaires ne pouvait reprendre à la 33ème minute, mais le suivant était tout autre, au second poteau, MICHELOT adressait un coup de boule qui faisait mouche 41ème minute.

Dans la foulée, un centre d'HASSAN était converti, de la tête là aussi, par CHADILI, qui positionnait les siens devant 43ème minute, inespéré, mais les Spinaliens tenaient à préserver cet avantage substantiel, d'autant plus que, quelques minutes avant le coup d'envoi, ils avaient appris le revers de l'AS Yzeure, désormais définitivement écarté de l'accession ( dans le meilleur des cas, les Elavérins peuvent terminer à égalité avec Epinal mais ne possèdent pas ke goalaverage particulier sur les Vosgiens ).

Ce matin donc, il ne reste plus que l'AS Moulins sur le chemin des Spinaliens.

Des Moulinois qui seront les derniers adversaires des Vosgiens qui peuvent avant, valider tous leurs efforts à Villefranche, dans une semaine, un match que ne jouera pas CHADILI, dont le genou est resté bloqué après un contact avec un Belfortain à la 66ème minute.

On peut craindre le pire pour l'ex-Boulonnais.

C'est à vrai dire, la seule mauvaise nouvelle de cette soirée, de ce 2 000e match du SA Spinalien en championnat.

Vosgesmatin  Francis VERDUN de Vosges matin

Ils ont dit

" C'est un résultat qui compte "

Img 7665

Fabien TISSOT entraîneur du SAS Epinal

" On savait que ce serait compliqué face à cette équipe de belfort qui avait fait une belle prestation à MOULINS, mais on s'est rendu la tâche difficile, on a commencé par jouer vers l'arrière, pêndant une bonne demi-heure, on a souffert.

Ensuite, on a joué plus vers l'avant et on a mis Belfort en difficulté, en deuxième période, on a eu des occasions, mais on a tremblé quand même, je suis satisfait des joueurs qui ont montré qu'ils étaient présents."

img-9344.jpg

Maurice GOLDMAN entraîneur de l'ASM Belfort

" On a eu cinq minutes d'absence qui nous coûte cher, si on était revenu à la mi-temps avec 1 - 0, cela aurait été différent, on a posé énormément de problème à Epinal dans le jeu, on a connu un coup de mou, mais Epinal n'a pas su tuer le match.

Après, ils ont eu chaud et s'en tirent bien, la seule satisfaction, finalement, c'est que l'on a vendu chèrement notre peau."

Img 7674

Olivier Robin gardien de but d'Epinal

" Ce n'était pas simple, mais c'est un résultat qui compte beaucoup, peu importe ce qu'il a dans le flacon, on aurait dû se mettre à l'abri plus vite, sans cela, on est devenu de plus en plus fébriles ."

191 1  Composition de l'équipe du SAS Epinal

ROBIN, CAPASSO, COIGNARD, MICHELOT, CHAUVET, GUYON, CHOULEUR, HASSAN, KHARBOUCH puis DIALLO à la 90ème minute, DI PINTO puis ASBABOU à la 65ème minute, CHADILI puis DIABATE à la 68ème minute.

 asm-belfort.gif Composition de l'équipe ASM Belfort

VERON, MOUREAUX, ARISI puis SAHNOUN à la 46ème minute, TAHIRI, KIKI, AHAMADI, HACQUARD, VIDOT puis KETFI CHARIF à la 77ème minute, HOGGAS puis SANTOS à la 83ème minute, REGNIER, CUSKIC;

 

 

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 12/05/2014

×