30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

CHADILI, un final à l'hôpital

Le 14 mai 2014 - Vu 425 fois 

Chadilic mulhouse

Cela semblait une évidence samedi.

Les examens médicaux l'ont confirmé.

On ne reverra pas avant six mois l'attaquant du SA Spinalien, dont les ligaments du genou gauche ont cédé, il manquera un dénouement haletant.

Vn 1111493 px 640

 Encore sous contrat avec le SA Spinalien pour la prochaine saison, Yassin CHADILI ne retrouvera ses partenaires sur le terrain que dans six mois environ.

Ils s'en seraient bien passés.

Le joueur, en premier lieu, et son club, le SA Spinalien, en route vers le National et donc le prochain rendez-vous, samedi à Villefranche, revêt une importance capitale, aussi, mais " c'est le football " souffle Yassin CHADILI, alangui.

Déjà partiellement amputée, sa saison s'est achevée avant l'heure.

Sur une action banale " J'ai mis mon pied d'appui devant le ballon pour le protéger, explique le Marocain, et le joueur de Belfort a frappé dans mon pied, même si ce genre de blessure était une première pour moi, tout de suite, j'ai senti que c'était sérieux, mon genou s'est dérobé."

Les gestes des Kinés et médecin Spinaliens étaient alors dans équivoque.

Le changement devenait obligatoire, ensuite, la crainte s'est lue sur les visages des professionnels de la santé, une peur confirmée lundi en soirée, rupture des ligaments croisés du genou gauche " Je vais aller voir un chirurgien jeudi prochain à Strasbourg " a souligné, hier, l'ancien joueur de Boulogne -sur-Mer, qui se fera opérer par la suite.

Retour donc à la case infirmerie pour le transfuge, arrivé en septembre dans les Vosges,  durant la trêve hivernale, il s'était en effet fracturé un petit orteil " J'étais dégoûté, rappelle le joueurs qui a inscrit six buts-dont le dernier face à ces mêmes Belfortains - en seize rencontres, je m'attendais à une guérison plus rapide, un mois environ, mais il y a eu du retard dans la consolidation."

Du coup, il n'était revenu aux affaires que le 1er mars dernier, face à la réserve Sochalienne.

Contre laquelle il avait débuté son aventure avec Epinal avec un doublé, lors de la septième journée.

" Je commençais à avoir le rythme "

C'ette grave lésion ne tombe pas à pic pour un joueur conscient que " toute blessure est un frein dans la progression, mais le plus important est de se projeter pour revenir le plus vite possible", pour une formation Spinalienne, aussi, qui doit déjà composer sans Hassan BENKAJJANE, son avant-centre puni par la commission de discipline ( ce sera le dernier de ses quatre matchs de suspension samedi), que CHADILI a remplacé au pied levé depuis. " Je suis abattu, pour moi et pour l'équipe, reprend le joueur de vingt-cinq ans, privé de dessert après avoir participé à la confection des plats de résistance.

Les matchs qui arrivent sont importants pour le club, c'est embêtant car, sur un plan personnel, je commençais à avoir le rythme et j'enchaînais les matchs, c'est toujours comme ça, quand on revient bie que l'on se blesse."

Un constat que l'intéressé avait établi la saison passée quand, titulaire en National et en pleine bourre, il avait dû mettre le clignotant, à cause d'une vilaine entorse de la cheville. " Cela avait nécessité une opération, glisse Yassin CHADILI. Et quatre mois et demi d'indisponibilité."

Rebelote dans quelques jours.

Mais, cette fois, il lui faudra ajouter six semaines d'absence supplémentaires au minimum.

Vosgesmatin  Article de Francis VERDUN de Vosges matin

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 15/05/2014