30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

HS Vesoul, 27ème journée

Le 3 mai 2014 - Stade HOLOGNE 18h - Délégué principal AIT MOULOUD Nourredine - Vu 445 fois

Qu'importe le flacon...

Les vingt premières minutes auraient dû suffire au SA Spinalien pour se défaire d'une lanterne rouge limitée.

Mais acquis dans la difficulté, ce seizième succès n'en reste pas moins une justeuse opération comptable.

Terrain synthétique, temps frais, venteux et nuageux

200 spectateurs environ

logo-fff.jpg Arbitre de la rencontre Monsieur JAMET Julien

Assisté de Messieurs MARTIN Robert et VIENT Christophe

________________________________________________

vhsfvesoul.jpg  HS Vesoul 1 - 2  SAS Epinal 191.png

 

_____________________________________________________________

Buts pour le SAS Epinal:

M. DI PINTO à la 12ème minute

Img 2742M. Romain CHOULEUR à la 59ème minute

______________________________________________________________

But pour le HS Vesoul :

M. SAGOUA à la 64ème minute

______________________________________________________________

Mi-temps: 0 1

Le discours de la méthode.

Dans la même configuration qu'une semaine plus tôt face à Mulhouse, le SAS Spinalien avait ainsi, depuis la veille pris connaissance du nouveau match nul de leur rival le plus proche, l'AS Yzeure.

Alors Fabien TISSOT avait usé de cette sentence pour mettre ses joueurs devant leurs responsabilités " Cela peut nous offrir un joker " lâchait le coach avant le coup d'envoi de cette partie jugée piégeuse par l'aréopage Vosgien juste avant cette vingt-septième levée.

Une heure et demie plus tard, la nasse ne s'était pas refermée sur le leader qui s'est emparé de la totalité de la mise, mais Dieu, qu'il a sué sang et eau pour parvenir à ses fins " l'important c'est la victoire " lâchaient en grande partie les joueurs.

Soulagés.

Cela n'a pas été simple parce que parfois la maladresse a été l'apanage des visiteurs, notamment en première période, parce que aussi la trouille s'est invitée après la pause.

Tout cela avait alors autorisé Vesoul à croire en ses chances

Pourtant rapidement rognées par un but de DI PINTO qui, au second poteau, se jettait pour confondre CHARPENTIER, après un centre-tir de HASSAN, en conclusion d'un mouvement collectif d'un bloc Spinalien qui s'engouffrait dans les brèches béantes offertes par des Haut-Saônois peu rassurants défensivement 12ème minute.

La lanterne rouge pouvait ainsi rêver en fin d'acte initial.

Pas sur la première frappe locale signée FOURNIER à la 31ème minute, mais sur une tentative de NICOT prolongée par PREVITALI et écartée en corner par Olivier ROBIN 34ème minute, un portier Spinalien vigilant, qui sauvait la patrie dans les pieds de GRANDJEAN 45ème minute.

Dans la foulée de l'ouverture du score, Epinal avait l'occasion de refermer le couvercle sur les illusions Vésuliennes, mais on cherchait un nom à celui qui pourrait se muer en tueur dans une série de trois grosses opportunités.

Lancé dans le dos de la défense Franc-Contoise part KHARBOUCH, CHADILI qui filait avant d'être repris par SAGOUA 14ème minute, n'était pas celui là, l'ancien BOULONNAIS héritait ensuite d'un ballon chipé par DI PINTO dans la surface locale et dans les pieds de NICOT mais, un poil trop court, répercutait à côté 18ème minute, puis CHADILI, encore trouvait CHARPENTIER sur sa route 27ème minute.

Romain CHOULEUR à la bonne heure !

A l'instar d'une fin d'acte initial plus conséquent, les Vésuliens revenaient décomplexés, même si HASSAN obligeait CHARPENTIER à la première intervention de la seconde période 46ème minute.

De fait, le cancre du groupe s'installait dans le camp d'un rival oscillant dès lors entre crispation et fébrilité, ou comment l'enjeu prend le pas sur le jeu, l'illustration en était donnée par COIGNARD, qui jugeait mal le ballon, à l'affût, SAGOUA plaçait une tête victorieuse à la 64ème minute " Le terrain n'était pas facile " excusait le latéral Jérémy COLIN. " il a fallu faire avec le vent " ajoutait Jordan COIGNARD.

Il n'y avait alors pas péril en la demeure, dans la mesure où Romain CHOULEUR avait donné de l'air aux siens, au départ, un corner en faveur de Vesoul, NICOT contraignait COIGNARD à dégager sa reprise de la tête.

Ebauché par MICHELOT, le contre s'achevait par une gourmandise de KHARBOUCH.

Mais les Vésuliens tergiversaient et Romain CHOULEUR était le plus malin pour du droit et avec la complicité d'un dos adverse, inscrire son dix-septième but dans la lucarne à la 59ème minute.

SAGOUA avait donc relancé l'intérêt d'une fin de rencontre qui donnait encore des frayeurs froides au leader, de fait, PREVITALI, en pivot, était à deux doigts d'établir la parité pour des Haut-Saônois qui insistaient jusqu'à bout, malgré des carences certaines, sur le reculoir en deuxième mi-temps, les Spinaliens appréciaient le coup de sifflet libérateur.

Tout comme le revers de l'AS Moulins.

La peur bleue pouvait laisser place à une grande joie.

Car, hier le SA Spinalien a réalisé une bonne opération.

Une grande opération " On a deux chances sur trois de monter " résumait COIGNARD.

Tout est dit.

Vosgesmatin   Francis VERDUN de Vosges matin

Ils ont dit

" On a tenu "

191.png  Jérémy COLIN joueur du SAS Epinal

" C'était dur mais on a tenu, ce n'était pas facille de faire du football, on a su se montrer costaud défensivement en deuxième mi-temps, à 2 - 1, on n'a pas douté, même si Vesoul a poussé, on aurait dû tuer le match , mais au lieu de ça, ça nous a fait reculer. "

191.png  Jordan COIGNARD joueur du SAS Epinal

" On n'est pas habitué au synthétique, c'était difficile, surtout après la pause, le deuxième but nous fait du bien, tout comme la rentrée de PAPE DIALLO qui a rééquilibré l'équipe, on a souffert mais ce sont quatre points importants."

Dominique thomas il faut se retrousser les manches et surtout ne pas baisser les bras photo samuel coulon

Dominique THOMAS entraîneur de HS Vesoul

" On a bousculé le SAS Epinal, c'est rageant sur la deuxième mi-temps que nous avons réalisée et au cours de laquelle Epinal n'a pas montré grand chose, en terme de générosité je n'ai pas de tricheur dans l'équipe."

vhsfvesoul.jpg  Composition de l'équipe du HS VESOUL

CHARPENTIER, RAVAUX, PELLETEY, SAGOUA, FOURNIER, KONKI, EL FAKIR puis M'ZOURI à la 46ème minute, JEANNEY, NICOT puis COSSI à la 77ème minute, PREVITALI, GRANDJEAN puis KHADDA à la 63ème minute.

191.png  Composition de l'équipe du SAS Epinal

ROBIN, COLIN, COIGNARD, MICHELOT, CHAUVET, GUYON, CHOULEUR, HASSAN, KHARBOUCH puis ASBABOU à la 65ème minute, DI PINTO, CHADILI puis DIALLO à la 78ème minute.

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 05/05/2014