30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

Prémonitoire ?

Le mai 2014 - Vu 597 fois 

Tissot

Fabien TISSOT espère bien pouvoir congratuler les joueurs Spinaliens demain soir, après avoir battu Villefranche.

Il y a un peu plus de 19ans, le SAS Epinal s'était imposé à Lyon Duchére et avait acquis sa montée en Division 2 à la faveur d'un but de Fabien TISSOT.

Désormais à la tête de l'équipe fanion, il entend bien revivre un bonheur identique demain à Villefranche.

L'adage veut que l'histoire soit un perpétuel recommencement.

Si jamais le SA Spinalien vient à s'imposer demain à Villefranche et du même coup à composter son billet pour le National, cela serait assez savoureux et rapellerait sans doute quelques souvenirs aux supporters les plus assidus du club de la Préfecture des Vosges.

On ne sait pas encore s'il faut y voir un signe du destin ou simple coïncidence mais il y a incontestablement des similitudes qui interpellent.

Ainsi, le 12 mai 1995 à l'occasion d'un déplacement à Lyon Duchère ( situé dans le même département et à une trentaine de Kilomètres de Villefranche), l'équipe d'alors avait décroché son accession pour la Division 2 de l'époque ( la Ligue 2 actuelle ) par le biais d'une victoire sur le score de 1 - 0.

Fabien tissot et ses adjoints jean pascal singla et philippe andre exultent de joie a l issue de la seance des tirs au but epinal vient de realiser son plus bel exploit

Pour pousser le parallèle encore un peu plus loin, le buteur du soir n'était autre que Fabien TISSOT qui occupe aujourd'hui le poste d'entraîneur, le temps s'est écoulé mais dès que l'on évoque cette rencontre, l'intéressé s'en souvient comme si c'était hier, " Je ne sais pas ce qu'il va se passer mais en tout cas, j'espère qu'il y aura la même fin, on avait failli monter sur le match d'avant mais l'euphorie était retombée assez vite car une équipe avec qui on était à la lutte ne nous l'avait pas permis."

Sur l'opposition proprement dite de cette mémorable soirée de mai, l'ancien attaquant est intarissable et notamment en ce qui concerne cette libératrice 85ème minute " On avait eu chaud juste avant que l'on marque, j'avais reçu un ballon à l'entrée de la surface de réparation, j'avais fait passer le ballon au dessus du défenseur et je l'avais repris de volée pour le mettre au fond, à la fin du match, c'était énorme avec une scéne de joie incroyable en compagnie de David FRILO et du Président Jacques NEBOUX qui s'étaient retrouvés tous les deux au sol, il y avait beaucoup d'émotion et c'était assez indescriptible.

On ne savait plus où on était, cette année là, la montée n'était pas prioritaire mais tout s'était bien passé et on avait pris confiance en nous, j'ai connu aussi une montée avec Saint-Dizier quelques années après mais ce n'était pas pareil car nous n'avions pas perdu un seul match de la saison et cela s'était fait assez loin de la fin ".

Pratiquement deux décennies plus tard, cela tient à coeur de Fabien TISSOT de décrocher son accession par ses propres moyens sans devoir rien à personne.

Car il y a deux ans, les Spinaliens avaient connu l'immense joie de rejoindre le National mais ils avaient dû patienter jusqu'au mois de juillet pour bénéficier d'un repêchage en raison de leur deuxième place.

Cette fois, le club de la cité des Images ne veut le devoir avant tout qu'à lui-même.

Les données sont simples.

Un succès face aux Caladois et il n'y aura plus besoin de se triturer l'esprit.

Certainement plus simple à dire, qu'à faire...

Vosgesmatin  Article de A. P de Vosges matin

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 17/05/2014

×