30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

Il craignent le stade champêtre

ILS CRAIGNENT LE « STADE CHAMPÊTRE »

Certains Istréens ont déjà affronté l’US Raon-l’Etape par le passé.

Ils ont donc mis leurs coéquipiers en garde et surtout leur ont parlé du stade Paul-Gasser qui leur a laissé un souvenir indélébile.

foued-chafik-a-foule-la-pelouse-du-stade-gasser-la-saison-derniere-avec-l-equipe-de-valence-ce-soir.jpg

Les Istréens ont quitté le sud de la France hier par le train.

Après une étape à Paris pour monter dans le TGV Est, la troupe de José Pasqualetti a rallié les Vosges hier soir.

Logés à Epinal, les joueurs de Ligue 2 ont eu droit à un décrassage en salle sur le complexe de Soba.

Durant le trajet entre Istres et Epinal, certains membres du groupe istréen ont eu le temps de parler de Raon-l’Étape à leurs coéquipiers.

Ainsi, Nicolas Usaï, l’adjoint de José Pasqualetti, est déjà venu trois fois à Raon-l’Etape, lorsque les deux clubs étaient en National. « A l’époque, c’est Didier Ollé-Nicolle qui coachait l’équipe vosgienne », souligne Usaï. Qui garde forcément de bons souvenirs de son passage dans les Vosges puisqu’Istres s’y était imposé deux fois, en 1998 et en 2000 mais s’était incliné en 1999.

« On s’attend à un match difficile vu le contexte qui va ressembler à celui du tour précédent face à Aurillac, adversaire de CFA2. » Nicolas Usaï avait été marqué par ses étapes au stade Gasser. « C’est un stade champêtre, au milieu des sapins. A l’époque, il n’y avait pas de grillage autour de la pelouse, juste une main courante. Le public était donc très proche des joueurs. »

De son côté l’arrière droit Foued Chafik, qui a signé à Istres l’été dernier, est venu à Raon-l’Étape lors de la saison dernière puisque Chafik évoluait à Valence, qui était dans le même groupe de CFA que les Raonnais.

« LE TRAQUENARD »

« On avait perdu à Raon et on avait fait match nul à domicile », se souvient le néo-Istréen. Qui a lui aussi été marqué par l’ambiance qui entoure le stade Gasser. « C’est très champêtre et le terrain risque d’être bien gelé. Il va donc falloir s’adapter car les Raonnais ont évidemment beaucoup plus l’habitude de jouer dans ces conditions-là ».

Foued Chafik, qui serait suivi de près par certains clubs de Ligue 1, connaît le jeu des Raonnais pour l’avoir subi l’an passé. « Cela va être physique. Va falloir être prêt au combat. »

Restant sur une défaite à domicile face aux Monégasques en championnat, les Istréens n’entendent pas galvauder la Coupe de France.

La preuve ? José Pasqualetti a retenu pour ce déplacement dans les Vosges le même groupe qui a affronté Monaco vendredi dernier.

Un groupe auquel s’est ajouté Frédéric Nimani, ex-joueur monégasque, qui a rejoint le club istréen mardi officiellement.

Par contre, la dernière recrue du mercato, le Grenoblois Abdellah Zoubir ne sera pas là ce soir.

Pas vraiment un problème pour le coach du FCIOP (Football club Istres Ouest Provence). Qui possède un effectif suffisant pour éviter le « traquenard » raonnais comme le dit Foued Chafik.

vosges-matin.jpgPh.N.

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 23/01/2013