30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

Maurice BELAY veut éviter la risée

Nicolas MAURICE - BELAY

440008 17108730 460x306 300x199

Le 2 janvier 2014

Carte de visite

Nom:  MAURICE - BELAY     Prénom:  Nicolas

Date et Lieu naissance:  19 avril 1985 à Sucy-en-Brie

Taille:  1,82 m      poids:  80kg

Poste : Milieu offensif

Parcours: AS Monaco ( 2003-2006 ) CS Sedan-Ardennes ( 2006 - 2007 ) FC Sochaux ( 2007 - 20011 ) FC Girondins de Bordeaux depuis juillet 2011 .

 

Benoit tremoulinas et nicolas maurice belay 453756

En février dernier, Nicolas MAURICE - BELAY avait effectué son entrée en jeu à la reprise de la seconde mi-temps.

A l’instar de ses partenaires de Bordeaux, le milieu offensif espère avoir retenu la leçon de ce match de février dernier, où le futur vainqueur de la Coupe de France avait failli sombrer dans les Vosges.

Le dernier jour de l'année s'étire.

L'heure du déjeuner ne va pas tarder à sonner.

Les Girondins de Bordeaux mettent un terme à la deuxième séance de reprise, un tour sous la douche et Nicolas MAURICE - BELAY est  au bout du fil, par l'entremise d'Aurélie CARREY, l'attachée de presse du club de l'élite, le Martiniquais ( en fin de contrat en juin prochain ) est exact au rendez-vous fixé la veille.

D'une voix calme et posée, ce gaucher, invétéré dribbleur à telle enseigne qu'il était le second dans cette spécialité lors des saison 2010 - 2011 ( 79 dribbles ) et 2011 - 2012 ( 83 ), évoque le début d'exercice de son équipe et cette Coupe de France.

Dont le sextuple Champion de France est détenteur.

Non sans être passé entre les gouttes, le 27 février dernier du côté de Raon l'Etape.

" Quand on a pris connaissance du tirage, on n'en était pas content"

Les premières journées

" Vraiment, cela a été difficile, mais, malgré tout, nous sommes aujourd'hui quatrièmes, le début a été poussif, on était moins en confiance, surtout que nous avons joué les favoris rapidement ( Monaco la 1er journée et Paris la 5ème et comme on a a concédé des matchs nuls face à des équipes que nous étions censés battre notre position a été vite délicate.

Cette perte de confiance nous a incités à faire le dos rond et à travailler encore plus, ça a fini par s'arranger, on espère rester sur cette lancée."

Le coup de gueule du Président.

" Cela a servi de déclic, c'est vrai ( Jean - Louis TRIAUD avait traité ses joueurs de retraités, après un match d'Europa League FACE 0 FRANCFORT fin novembre.).

On encaisse toujours mal ce genre de propos, surtout quand cela vient de notre supérieur, mais, vous savez on jouait tous les trois jours et nous n'avions pas l'effectif pour le faire, c'est une situation similaire à ce que nous avions connu l'année précédente.

Après l'élimination face à BENFICA, cela s'est tout de suite ressenti, on avait plus de jus et on gagnait les matchs, c'est la même chose qui nous arrive cette saison."

La série actuelle.

" on sait que rien n'est acquis ( Bordeaux demeure sur six matchs sans défaite depuis le 10 novembre ), on aurait aimé avoir un ou deux points de plus, mais il faut garder ce rythme."

La Coupe de France pour reprendre

" C'est toujours difficile pour nous, professionnels, de recommencer par cette épreuve, on avait besoin d'une coupure et il n'est jamais aisé de se remettre dans le rythme, il est toujours plus facile de se relancer face à une équipe de Ligue 1, alors qu'un club de CFA, par exemple est enthousiaste ou revanchard comme peut l'être l'US Raon l'Etape.

Ce match est d'ailleurs encore bien dans nos tête, comme il doit l'être également dans celles de nos adversaires, je peux vous dire que quand on a pris connaissance du tirage, on n'en était pas content."

Le huitième de finale à Paul GASSER

" l'US Raon l'Etape est une équipe accrocheuse, on n'avait pas su trouver la solution, même quand nous avons mené, marquer en premier pour une Ligue 1, c'est important, alors on pensait avoir fait le plus dur, mais l'US Raon l'Etape est revenu à la charge et nous a mis en difficulté.

Ils ont même pris l'avantage, on a eu peur car ils ne faisaient pas que défendre, on ne les attendait pas à un tel niveau, la vigilance doit - être notre maître mot."

Etre détenteur du trophée

" Que l'on soit le dernier vainqueur ou pas, on doit-être dans l'obligation de passer quand on affronte une équipe inférieure hiérarchiquement, si on gagne, très bien, passons à autre chose, si on perd, je ne dis pas que nous serons la risée de toute la Gironde, mais cela ne serait pas normal."

L'adversaire

" On sait que cela a bougé à l'US Raon l'Etape, c'est tout, quoi qu'il en soit, le coach ( Francis GILLOT ) va nous rafraîchir la mémoire avec des images du match, mais on a conscience du danger.

Quand tu as failli y passer, tu n'as pas envie de recommencer à trembler."

Recueilli par Francis VERDUN de Vosges matin

COEUR

Gr

 Grégory SERTIC s'est fait opérer du coeur avant ces courtes vacances, après avoir été victime de tachycardie lors de la rencontre contre Valenciennes.

Le milieu de terrain va mieux, il était présent à la reprise de l'entraînement, où il a salué ses partenaires, qu'il retrouve aujourd'hui sur le terrain.

L'US Raon l'Etape vous adresse aussi des Voeux de prompt rétablissement

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 02/01/2014