30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

US Sainte-Marienne, 8ème tour

Le quotidien qui traite l'actualité 

du département des Vosges

Vosges matin

Service des sports:  Résumé

Francis VERDUN

Coupe

8ème tour de la Coupe de France

Stade Paul GASSER

104, Avenue du Général de GAULLE

88 110 Raon l'Etape

621 spectateurs

Lien FranceTVsport 8ème tour

http://pluzz.francetv.fr/videos/football_fo_,93560806.html?fb_action_ids=10202722375369693&fb_action_types=og.likes&fb_source=other_multiline&action_object_map=%7B%2210202722375369693%22%3A382422451902914%7D&action_type_map=%7B%2210202722375369693%22%3A%22og.likes%22%7D&action_ref_map=%5B%5D

Dans la douleur

Certes l'US Raon l'Etape a composté son billet pour les trente-deuxièmes de finale.

Mais entre un match non abouti et la blessure de BA, la cerise n'est pas sur le gâteau.

360

Joeffrey DO ROSARIO élimine Rudy POUNOUSSAMY et vient inscrire le second but de l'US Raon l'Etape

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissements pour l'US Sainte - Marienne:  M. RANDRIAMALALA à la 14ème et 76ème minute, M. MANSRI 56ème minute, M. GUICHARD à la 71ème minute, M. DUBARIL à la 73ème minute.

carton-rouge175.jpgExpulsion M. RANDRIAMALALA à la 76ème minute 

....................................................................................................................................

carton-jaune-mcz1002-11.jpg  Avertissements pour l'US Raon l'Etape:   M. JOHANSEN à la 76ème minute, M. POVOA à la 60ème minute, M. HSINI à la 86ème minute.

logo-fff.jpg Arbitre de la rencontre Monsieur CAILLEUX Jean Charles

Img 0265

Assisté de Messieurs MELIQUE Bastien et TREPAGNE Frédéric

logo-us-r-1.jpg  US Raon l'Etape  2 - 0  US Sainte-Marienne  1170889 505424669535357 310780049 a

.........................................................................................................

Buts pour l'US Raon l'Etape:

reinaldo.jpg  Reinaldo POVOA à la 46ème minute.

Joeffret DO ROSARION à la 71ème minute do-rosario.jpg

...........................................................................................................................

Mi - temps:  0 - 0

264

 Après avoir hurlé à tue-tête « Eh oui, il ne faut jamais venir à Raon en Coupe de France », Loïc Demangeon reprenait son sérieux. Le défenseur de l’US Raon-l’Etape lâchait alors que cette formation de Sainte-Marie avait « de la qualité » , des éléments « de bon niveau » avec « de l’agressivité. »

Un dernier qualificatif validé par son entraîneur.

Jean-Philippe Séchet sechet-1.jpgmettait donc lui aussi en exergue l’attitude, parfois à la limite de la correction, d’un ensemble ultramarin finalement dépassé. « J’aime les équipes qui mettent de l’engagement, exposait le technicien raonnais, mais je trouve que Monsieur Cailleux – l‘arbitre – a été très patient, avant de distribuer les cartons. » Référence notamment à ce geste appuyé du Réunionnais Delnard, dont les crampons avaient chopé le haut de la cheville d’Abdoulaye Ba. Résultat : douze points de suture pour le défenseur raonnais.

 

On ne réduira pourtant pas le jeu de la formation de Fred Bachelier à cette agressivité que les Vosgiens n’ont pas su mettre une mi-temps durant.

La première.

218

Celle pendant laquelle les Saint-Mariens résistaient aux timides assauts raonnais non seulement avec abnégation mais avec une maîtrise technique somme toute au-dessus de la moyenne. « Je suis content de la deuxième période, pas de la première , commentait Jean-Philippe Séchet. Les joueurs n’avaient pas compris ce qu’était un match de coupe. Ils ont rêvassé pendant trente-cinq minutes. »

 

Les escarmouches étaient pour les Métropolitains, mais leur gestion de l’événement était mal appréhendée.

Et Pounoussamy mettait en échec Demangeon, en repoussant la frappe en pivot sur l’arête de son but (15e ).

243

Avant de déséquilibrer Povoa à l’angle de sa surface, sans que l’arbitre ne bronche (21e ). « Sainte-Marie cherchait le 0-0 le plus longtemps possible et à nous énerver », soulignait le coach raonnais pour expliquer la difficulté des siens à percer la cuirasse adverse.

Cela dit, les Raonnais « auraient dû peser plus », selon Jean-Philippe Séchet, sur cet acte initial que les Insulaires bouclaient sans remous.

Et avec un fol espoir.

 L’éclair de Johansen

313

 Le rêve réunionnais s’évanouissait dès la reprise. « J’ai replacé Trésor (Nyamwisi) en sentinelle devant la défense et on a alors évolué avec deux pointes pour passer dans leur dos. » Aussitôt dit, aussitôt fait.

260

Ainsi, Johansen, qui a traversé la partie dans l’ombre, ajustait une passe millimétrée à Povoa, dont la reprise de volée se logeait dans le petit filet opposé (46e ).

 Sainte-Marie était à terre, même si Nyamwisi devait intervenir dans les pieds de Saandi, seul au point de penalty (48e ).

Les Vosgiens prenaient enfin la mesure de leurs hôtes, qui perdaient Randriamalala, expulsé, à quinze minutes du terme.

Au préalable, Raon-l’Etape s’était totalement mis à l’abri lorsque Do Rosario mettait à profit un service de Regui.

331

Le remplaçant dribblait Pounoussamy, avant que son tir croisé ne rentre doucement dans une cage désertée (71e ). Vingt minutes plus tard, les Raonnais pouvaient apprécier cette qualification logique mais difficile à matérialiser. « Je suis un peu moins content, car j’ai perdu un joueur clé , concluait Jean-Philippe Séchet. J’ai un sentiment mitigé. » A l’instar de la prestation raonnaise. Mais qu’importe le flacon…

Vosges matin Francis VERDUN

Ils ont dit

" Le deuxième but est libérateur "

371

Jean Philippe SECHET entraîneur de l'US Raon l'Etape

Depuis trois semaines, on connaît une mauvaise mi-temps, aujourd'hui ( hier ) , c'est la première, on s'est mis sur les bons rails en étant plus présents en deuxième période sur les deuxièmes ballons, on a pu être dangereux sur leur but.

Le deuxième but est libérateur car, avant, on a vendangé des occasions par précipitation ou en raison de l'état du terrain [...] Dés qu'on a mis un peu plus d'intensité, on s'est créé des occasions et quand on se crée des occasions. Raon est dangereux."

351

Benoit PATIN Capitaine de l'US Raon l'Etape

" Nous avons rectifié le tir en seconde mi-temps car nous n'étions pas assez présents dans les duels, nous avons joué avec une sentinelle et deux pointes, ça allait mieux, surtout en marquant le premier but qui nous a fait du bien,

La suite ? un petit de préférence."

1170889 505424669535357 310780049 a  M. GIOVANI M'DOIHOMA capitaine de l'US Sainte-Marie:

" On prend ce but qui nous fait mal, nous sommes tombés sur une belle équipe de Raon l'Etape avec des défenseurs rugueux, nous n'avons pas su faire la différence et nous avons souffert en seconde période."

Composition de l'équipe de l'US Sainte-Marienne

N°1 POUNOUSSAMY, N° 2 DUBARIL, N°3GUICHARD, N°4 DELNARD, N°5 DAMOUR puis ELIARD à la 59ème minute, N°6 M'DOIHOMA, N°7 MANSRI, N°8 ANDROGE, N°9 RANDRIAMALALA, N°10 SAANDI puis MYRTHE à la 72ème minute, N°11 BAUR.

logo-us-r-1.jpg Composition de l'US Raon l'Etape

N°12 LAMBAY, N°2 KELSCH, N°3 REGUI, N°4 BA puis FORTUNA à la 62ème minute, N°5 DEMANGEON, N°6 NYAMWISI, N°7 PATIN, N°8 KETLAS puis DO ROSIARO à la 46ème minute, N°9 SASSI, N°10 JOHASEN puis HSINI à la 82ème minute, N°11 POVOA.


Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 08/12/2013