30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

J'ai déjà tiré la sonnette d'alarme

Fait le 3 septembre 2013

img-8004.jpg

Jean Philippe SECHET au coeur d'une discussion avec l'entraîneur de l'AS Saint-Priest

A l'instar de l'exercice précédent, l'US Raon l'Etape reste coincée dans les starting-blocks.

Une situation sportive délicate doublée, cette fois, de tergiversations en coulisses, dont le coach doit se satisfaire.

Quelques instants après la deuxième défaite de son équipe, samedi à Saint-Priest ( 0 - 2 ), Jean Philippe SECHET n'a pas été tendre avec ses joueurs, un sentiment de colère s'était alors emparé de l'entraîneur de l'US Raon l'Etape et les termes employés " On a été tout simplement catastrophique " résonnent comme un abandon.

Trois jours plus tard, le discours reste identique et le coach tente de mettre des mots sur les maux.

Comment expliquez-vous ce deuxième revers de la saison ?

" Le groupe a manqué de qualité, si dans un premier temps, on manque de qualité, on doit, dans un deuxième temps, montrer de l'envie, on a fait un match très, très moyen face à une équipe pauvre sur le plan technique.

Nous avons été encore plus pauvres que Saint-Priest, si on ne met pas de coeur, voilà ce qu'il arrive, les joueurs sont tombés dans une certaine facilité et s'installent dans un confort car, actuellement, j'ai du mal à aligner seize joueurs, cette situation n'aide pas le groupe à progresser. "

Pour vous, s'agit-il d'abord d'un problème comportementtal ?

" On a beau ne pas avoir de concurrence, on doit montrer de l'envie avant tout, chacun doit se remettre en question et oublier la saison dernière, et puis, il y a dans le groupe des joueurs qui ne montrent pas leur envie de faire les choses bien.

J'ai déjà tiré la sonnette d'alarme depuis quelque temps, mais rien ne bouge."

Vous voulez également parler du recrutement, la veille de ce déplacement vous aviez indiqué que vous aviez quatre potentiels renforts sous le coude et que vous attendiez le feu vert de vos dirigeants.

Qu'en est-il aujourd'hui ?

" J"ai besoin de deux attaquants et il ne m'en reste qu'un susceptible de nous renforcer, deux joueurs ont rompu les contacts car cela traîne et je trouve cela normal, je n'ai plus que deux dossiers en cours.

J'attends le feu vert financier des dirigeants, mais je ne vois pas les dirigeants, c'est la période des vacances..."

Malgré tout, sont-ils joignables ?

" Je n'ai pas de nouvelles. "

Ce n'est-il donc pas près de se décanter ?

" Je n'en sais rien, chacun doit rester à sa place, moi, je mecontente d'assurer les choses sur le plan technique, mais que l'on me dise comment je dois faire, si le budget est bouclé ou s'il y a une opportunité".

On en revient à vos premières analyses de pré-saison, Vous vous plaignez d'avoir un groupe quantitativement faible, les premiers résultats semble vous donner raison ?

" On est d'accord, qui plus est, je n'ai pas d'équipe réserve derrière, on a fait monter les jeunes, mais je ne peux pas m'appuyer sur un réservoir."

Samedi, vous enchaîner un deuxième déplacement consécutif.

A Sarre Union, qui avait été, la saison passé, le point de départ de votre remarquable parcours, y espèrez-vous un déclic ?

" J'attends surtout que les bonnes choses réalisées sur le plan offensif à Lyon ( revers  3 - 4 ) et défensivement contre Yzeure ( 0 - 0 ) aient lieu en même temps, j'espère que ce match à Saint-Priest était simplement un non - match face à un promu qui nous a rappelé ce qu'était l'exigence du CFA.

Je répète, il faut d'abord mettre de l'envie et ne pas être uniquement motivé quand on affrontera Epinal ou que l'on jouera en Coupe de France, notre quotidien, c'est aussi et surtout les matchs contre les sans-grade, où on doit être compétitif.

Et pas seulement face à GOMIS ou BRIAND, beaucoup trop de joueurs n'ont pas compris ça."

Deux gros coups durs

Complexe, la situation l'est assurément.

Déjà que l'effectif à disposition de l'ancien professionnel est restreint, il a connu deux avatars qui font qu'il est encore plus limité, on veut parler des graves blessures qui immobilisent Amara KEITA amara-keita-a-mulhouse.jpg depuis le 4 mai dernier à Villefranche, le solide défenseur est toujours convalescent, il va ensuite effectuer sa rééducation, si bien qu'il ne " sera pas de retour en compétition avant février ou mars prochain" a indidué Jean Philippe SECHET hier.

L'autre absent est donc la recrue en provenance de Toulouse.

La saison de Mathieu CROUZAT mathieu.jpg avec l'US Raon l'Etape n'aura pas duré une mi-temps, le milieu de terrain s'est lui aussi, rompu les ligaments croisés lors de la journée inaugurale à Lyon et est out pour tout l'exercice.

Quant à Samir KETLAS dscf5300-1.jpg , opéré d'un poignet qu'il doit impérativement soumettre à des examents chaque mois, il est en passe de revenir sur le pré " il devrait être avec nous lundi prochain", a indiqué l'entraîneur.

Ce sera toujours ça de pris.

vosges-matin.jpg  Francis VERUN

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 03/09/2013

×