30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

Un cap à maintenir

Le 15 janvier 2013

Samedi l'entrée en jeu à vingt minutes de la fin de Loïc DEMANGEON a soulagé un onze Raonnais qui éprouvait le besoin de souffler.

Chaque chose en son temps.

Jean Philippe SECHET ne tient pas à brûler les étapes.

Le coach de l'US Raon l'Etape n'est pas aujourd'hui dans l'optique " Coupe de France ", avant l'échéance de mercredi prochain, face à Istres, sa formation doit encore se produire à domicile en fin de semaine.

MDA Chasselay est donc dans toutes les têtes, c'est du moins, ce qu'espère l'ancien professionnel, car à l'heure actuelle, si l'objectif pour le deuxième partie de campagne n'est pas encore clairement établi, la dernière sortie des Vosgiens a apporté des garanties positives et peut ouvrir des perspectives. " Soit on passe janvier avec réussite et on fera alors preuve d'ambition, soit on sera toujours en train de regarder pour notre maintien, pose Jean Philippe SECHET. D'ailleurs, heureusement que l'on a gagné à Montceau, sinon on aurait été relégable, on doit affronter dans les prochaines semaines des équipes qui sont situées dans la même zone que nous et des équipes mal classées."

La " satisfaction " affichée par l'entraîneur après ce cinquième succès de la campagne en cours, le cinquième à l'extérieur, en terre Montcellienne done donc raison à la démonstration du technicien,

L'US Raon l'Etape est ainsi capable de se mêler à la lutte dans le haut du tableau, mais doit faire attention de ne pas mâcher trop de lest dans son antre, où elle ne s'est pas encore imposée.

Absence

Avec deux matchs en moins par rapport aux deuxième et troisième de ce groupe B, les partenaires de William SERY peuvent voir venir, la série de douze matchs sans défaites, toutes compétitions confondues peut impressionner.

Elle met surtout en exergue la solidité d'un ensemble qui a trouvé ses automastismes, malgré quelques soubressauts. " En première mi-temps, samedi, on a maîtrisé en étant agressif défensivement et concentré offensivement.

On aurait pu mettre un troisième but pour tuer le match, indique Jean Philippe SECHET. Mais à cause de dix minutes d'absence, on a remis en jeu cette première période.

Sur deux coups de pied arrêtés identiques, on a remis notre adversaire en selle.

On avait également eu ces dix minutes d'absence à Amnéville ( en coupe de France ) et cela avait failli être préjudiciable."

Ce que l'entraîneur Raonnais définit comme absences, ce sont des passages à vide dus en grande partie à la répétition d'efforts " Durant la trêve, on a beaucoup travaillé et on la payé à Amnéville, reconnaît Jean Philippe SECHET.

A Montceau, on n'a pas su répondre physiquement par moments, c'était dû à la prolongation de la semaine précédente et de la dose de travail fournie.

On a laissé beaucoup d'énergie sur les deux matchs, la rentrée de Loïc DEMANGEON en milieu récupérateur nous a fait du bien, on ne gagnait plus les duels et cela nous a permis de repartir de l'avant."

Un cap que les Raonnais veulent garder.

Pour se donner l'espoir d'aller voir plus haut.

vosges-matin.jpg  Francis VERDUN

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 20/07/2013