30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

Alexandre VOINSON

Le 04 janvier 2012  à ( 10h30 )

ALEXANDRE VOINSON ATTEND SON TOUR

Le milieu défensif de Raon compte bien écrire une nouvelle page de l’histoire du club.

Avant de pouvoir croiser la route d’un « grand », il faudra battre Amnéville dans un derby lorrain encore une fois à haut risque.

alexandre-voinson-ne-compte-pas-s-arreter-en-si-bon-chemin-et-croit-dur-comme-fer-en-une-victoire-ra-1.jpg

Alexandre VOINSON ne compte pas s'arrêtere en si bon chemin et croit dur comme fer en une victoire Raonnaise à Amnéville.

Quand on aime, on ne compte pas dit l’adage.

De tête, Alexandre Voinson a donc bien du mal à savoir quelle saison il a entamée avec l’US Raon-l’Etape en août dernier. « Peut-être la 15e , avance mollement le milieu défensif de 36 ans. Je sais que je suis revenu en 2002, mais j’y avais joué avant d’être muté dans le Nord. »


Quinze ans durant lesquels le joueur formé à Saint-Michel-sur-Meurthe a tout connu avec le club de la Porte des Vosges : les montées, les descentes et surtout les périples en Coupe de France.

« Même si le championnat est important, les plus beaux souvenirs naissent des matchs de Coupe, souligne-t-il. En la matière, on a quand même été gâté à Raon sur ce point. Il y a eu les matchs contre Grenoble et la victoire alors qu’ils étaient en Ligue 2 (NDR : 3-2, en décembre 2010), la défaite à Nantes, à La Beaujoire, avec le sentiment désagréable qu’on était passé à côté de quelque chose. Mais le meilleur, cela reste la semaine que nous avons passée à Tahiti. A l’époque, nous avions en plus un vrai groupe et nous nous étions régalés… »


Parmi les souvenirs vivaces - et douloureux - figure aussi ce 32e de finale perdu face à Amnéville en 2003 (le 5 janvier, défaite 2-1).

« C’était vraiment un match particulier, se souvient Alex Voinson. Le terrain avait été déblayé de la neige à la dernière minute et il faisait très froid. A l’époque, ils jouaient en CFA 2 et nous nous étions fait piéger dans un contexte particulier. C’est dommage, d’autant que, au tour suivant, ils avaient joué Auxerre. » 

FACE À AMNÉVILLE, LES MATCHS ONT TOUJOURS ÉTÉ TRÈS ENGAGÉS 


Depuis, Raon-l’Etape et Amnéville n’ont cessé de voir leur route se croiser.

« Et à chaque fois, cela a été chaud, reprend le Raonnais. Le pire, c’est cette fois où Richard (NDR : Déziré son ancien coach) s’est retrouvé en bas des escaliers après avoir pris un coup de genou dans le dos. Je ne sais pas si c’est une histoire de suprématie régionale mais les matchs ont toujours été très engagés… Parfois trop. »


Les tensions sont retombées assure le prof de sport. Notamment parce que Raon et Amnéville ont étrangement pris place dans des groupes de CFA différents cette saison.

« Nos dernières confrontations datent de l’an dernier où nous avons perdu là-bas, un peu contre le cours du jeu et que nous avons gagné à Gasser au retour. Du coup, le coach est allé les voir jouer contre Epinal avec quelques-uns de mes coéquipiers. De mon côté, je sais seulement que Fodé Kébé et Oumar Sylla, deux anciens de Raon, sont désormais là-bas. Je vais les retrouver mais nous n’avons pas gardé de contacts et il n’y aura donc pas de cadeaux… De toute façon, je ne me fais pas d’illusions, dans ce genre de rencontre, il n’y en a jamais. »


Un temps déçus de se retrouver confrontés à une équipe de leur niveau, Alex Voinson et ses partenaires ont très vite compris la chance qui leur était offerte.

« En fait, l’une et l’autre des deux équipes entrevoient la possibilité de passer un tour pour se sortir de l’ombre et avoir la chance de jouer un grand. C’est pour cela que quand j’ai vu les tirages d’Epinal et Thaon, je me suis dit que nous allions nous retrouver un peu à l’écart… Mais dans le fond, cela me convient plutôt mieux. On a pu travailler sereinement, avec la victoire pour seul objectif. A nous en effet de passer pour nous retrouver en pleine lumière, même si ce n’est pas ça l’objectif final. Le but, c’est d’évoluer face à de grands joueurs et se créer de nouveaux souvenirs. »

 

vosges-matin.jpg  J.B.

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 21/01/2013