30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

NYAMWISI veut sécher ses larmes

Title

Il y a un an, le joueur raonnais avait expédié son tir au but au-dessus de la barre transversale de Carasso permettant ainsi à Bordeaux de se qualifier.

nyamwisi.jpgTrésor Nyamwisi entend prendre sa revanche dimanche.

Il n’a rien oublié.

Ni l’ambiance, ni l’espoir, ni les larmes qui ont coulé sur ses joues au coup de sifflet final.

Trésor Nymawisi aura toujours en mémoire ce mercredi 27 février 2013.

Alors que l’US Raon-l’Etape était sur le point d’éliminer les Girondins de Bordeaux en 8e de finale de la coupe de France, le tir au but du petit milieu de terrain vosgien s’envola au-dessus de la barre transversale des buts de Carasso.

Une chape de tristesse s’abattit alors sur les épaules de Trésor et sur les tribunes du stade Gasser. Même les Bordelais étaient alors venus le réconforter. « C’était forcément une déception sur le coup mais avec le temps, c’est devenu un bon souvenir. Je ne retiens que la fierté d’avoir tenu tête à une grosse équipe de Ligue 1. Pousser cette équipe aux tirs au but était déjà un exploit. Après, je rate mon penalty mais cela aurait pu être un autre. C’est le jeu. C’est la particularité de la coupe de France. »

Trésor Nyamwisi se verrait bien tourner la page définitivement, et prendre sa revanche ce dimanche en boutant hors de l’épreuve cette équipe girondine qui ne lui fait pas peur.

En revanche, aurait-il peur de devoir encore une fois en passer par la séance de tirs au but ? « Pas du tout. S’il faut que je participe à la séance des tirs au but, je ne me défilerai pas. Mais l’idéal serait quand même de se qualifier sans en passer par cette séance qui représente quand même une sorte de loterie. »

Si jamais Trésor Nyamwisi venait à devoir affronter de nouveau Cédric Carasso en duel, il saurait nécessairement comment faire. Quoi que…

« Je n’ai pas eu l’occasion de tirer un penalty en compétition depuis ce match face à Bordeaux. Mais cela ne me fait pas peur et cela ne m’angoisse pas. » Nyamwisi n’appréhende pas cette rencontre.

Mais il se doute qu’elle ne sera en rien identique à celle de l’an passé. « Chez nous le groupe a été pas mal modifié mais surtout, il serait étonnant que Bordeaux vienne à Raon dans le même état d’esprit. Ils ont eu peur l’an passé et se sont qualifiés ric-rac. Ils vont donc nous prendre très au sérieux. »

Dans une saison de CFA qui n’est pas très reluisante pour l’instant, Nyamwisi et ses partenaires se voient offrir l’occasion de vivre et de disputer un match pas comme les autres. « On sera forcément plus motivé que lorsqu’on évolue en championnat. En plus, le match sera télévisé. Il faudra donc se montrer à la hauteur. De toute manière, on aura rien à perdre. Si on perd, cela sera logique. »

Trésor Nyamwisi entend bien réussir l’exploit.

Pour sécher définitivement ses larmes.

Et amener ses coéquipiers à ne plus le chambrer dans le vestiaire. « Régulièrement, il y en a un qui me lance : ne pleure pas Trésor ! C’est pour me taquiner mais si cela pouvait s’arrêter dimanche… »

Philippe NICOLE de Vosges matin

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 03/01/2014

×