30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

M. Georges BILON , Cette équipe me régale ,

Le président  de l'US Raon l'Etape Monsieur Georges BILON

Le 21 janvier 2010

" Cette équipe me régale "

Quel regard portez - vous sur le début de saison ?

" Les intempéries et la Coupe de France ont plus ou moins faussé notre championnat.

Mais on avance, on arrive à aligner des déplacements où on prend des points, pour se faire une idée plus précise, il faudrait d'abord jouer.

Mais entre deux matchs de Coupe de France, il était très important d'aller négocier quelque chose à DRANCY.

Cela étant, sur la vue intrinsèque du classement, le championnat est difficile à apprécier".

L' équipe répond - t - elle à vos attentes ?

" Au niveau des performances, j'ai vécu un match référence à VILLEMOMBLE ( victoire 2 - 1 en infériorité numérique durant une heure et quart ).

Nous sommes les seuls à avoir vaincu cette équipe, RC Besançon a été un peu du même tonneau, et à domicile, sur ce que les joueurs font au niveau du jeu, ils font plaisir aux spectateurs au comité et au Président.

C'est l'équipe la plus joueuse que j'ai connue, avant on était réputé par notre solidité, mais pas dans la qualité de construction du jeu comme cette saison.

On l'a  vu également en Coupe de France, où on ne peut pas parler de surprise nous concernant tant les résultats sont là mais la manière aussi.

Il y a de la qualité, cette équipe me régale.

On n'en est qu'au quinzième match, il en reste vingt et un et on cumule les matchs en retard, si par bonheur, on se qualifie face à Vesoul, on va se retrouver avec des semaines à trois matchs.

Le problème, donc est que la Coupe de France risque de plomber le championnat".

Si après ces six mois, des choses étaient à refaire, quelles seraient - elles ?

" Pas grand - chose, l'objectif de départ, c'était de réduire le groupe à 22 - 23 éléments en mettant l'accent sur la qualité plus que sur la quantité.

Au moment où on veut de la qualité le prix des joueurs n'est plus le même, d'ailleurs, grâce à notre parcours en Coupe de France, nous avons pu faire venir HSINI.

Si par bonheur, on passe VESOUL, nous avons à l'étude le recrutement d'un joueur, mais si on ne passe pas, cela restera lettre morte.

La Coupe libère du budget complémentaire qui permet de palier cette carence qui est la quantité ". 

L'idée de se rendre à TAHITI était de resserrer encore plus le groupe.

Cette cohésion, la ressentez - vous ?

"Effectivement, c'était fait pour ça, pour souder un groupe, je croyais que 'c'était parfait, mon ressenti personnel est que les garçons pensaient partir en vacances.

Quelques joueurs se sont plaint que c'était un commando, j'ai eu l'impression qu'ils sont restés sur leur faim, il y a eu aussi la lassitude d'un long voyage au retour qui a fait qu'il a fallu du temps pour qu'ils comprennent que c'était extraordinaire.

La coupure de fin d'année a fait du bien

La mayonnaise est en train de prendre, et cela même si une centaine nostalgie du voyage et la frustration qu'ils ont pu avoir - ils étaient là avant tout pour jouer un match de football - ne sont toujours pas passées.

Mais un groupe peut exploser en faisant de grandes choses.

Heureusement, avec Richard DEZIRE le coach on a serré les boulons durant quinze jours."

Propos recueillis par le journaliste Frédéric VERDUN de Vosges Matin

Les commentaires sont clôturés

×