30ème journée de C.F.A du groupe B - AS Yzeure 2 - 2 US Raon l'Etape, SAS Epinal 1 - 1 AS Moulins, Jura Sud Foot 4 - 0 HS Vesoul, FC Sochaux 2 - 0 FC Mulhouse, Lyon 3 - 1 MDA Chasselay, AS Lyon Duchère 2 - 3 ASM Belfort, FC Montceau 0 - 1 FC Villefranche, US Sarre Union 0 - 1 AS Saint-Priest

Travaux d'été

 asnl.jpg

Stade Paul-Gasser, terrain en bon état, temps caniculaire, 500 spectateurs environ

Arbitrage de M. Qiuévreux (Ligue Nord-Pad-de-Calais)

 Avertissements à Raon-l’Etape : Nyamwisi (36e), Patin (48e), Kaya (86e)

Avertissements à Nancy:   Diagne (18e), Jeannot (36e) 

Buts : Diagne (33e), Zitte (90e+2 sur penalty)

img-1946.jpg

 La première sortie de l’US Raon-l’Etape, hier face à l’AS Nancy-Lorraine, a accouché d’une souris.

Il faudra patienter avant de voir le vrai visage d’un groupe recomposé et loin d’être affûté.

Le recours est à présent dans les mains des pontes de la Fédération Française.

Les dirigeants raonnais avaient, en effet, jusqu’au 8 juillet – lundi donc – pour faire appel de la décision fédérale sur le dossier que l’on appellera ‘’Amofa’’ du nom d’un joueur de Strasbourg sur lequel les Vosgiens avaient émis des réserves à l’issue de la dernière journée de championnat 2012-2013.

img-1944.jpg

Reste plus que, pour les Raonnais, attendre. « Mais on prépare le CFA », a rigolé, hier Jean-Philippe Séchet.TRADUCTEUR. – Depuis la semaine passée, l’US Raon-l’Etape met à l’essai un Brésilien répondant au nom de Flavio.

Ne parlant pas un mot de français, le Sud Américain peut tout de même converser avec le staff et les joueurs vosgiens.

Pour cela il sollicite les services de Loïc Fortuna, dont l’origine portugaise permet à ce dernier de traduire les propos de l’attaquant auriverde.LOÏC À LA PUISSANCE TROIS. – Ce n’est pas banal.

Dans le groupe raonnais, trois joueurs, défenseurs qui plus est, portent le même prénom : Loïc. Alors pour qu’il n’y ait aucun problème de communication, ils ont adopté un code.

Ainsi Malardé garde son prénom originel ; Demangeon se fait appeler d’un diminutif, ‘’Lolo’’, alors que Fortuna est surnommé ‘’Flaco’’ (le maigre) que l’ancien Mulhousien a choisi lui-même.UNE SEMAINE SUPPLÉMENTAIRE. – Pascal Johansen ne transpire pas encore comme ses nouveaux coéquipiers.

img-1969.jpg

Le meneur de jeu a obtenu sept jours supplémentaires de repos. « Avec Mulhouse, il devait reprendre une semaine plus tard que nous », a souligné Jean-Philippe Séchet, qui tient à ‘’protéger’’ le joueur de trente-quatre ans tout au long de l’exercice.AU PAYS. – Annoncé forfait, Feyzullah Simsek a bien participé à cette partie.

Le milieu de terrain a été ménagé puisqu’il rentrait à peine de Turquie, son pays d’origine, où il s’était rendu pour le mariage d’un proche.

F.V.Match amical Pour la décoration, ce n’est pas demain la veille.

Le chantier est grand ouvert. Les premières pierres ont été posées, à la faveur d’un recrutement qui n’est pas achevé («Il nous fout un grand costaud derrière et un attaquant qui mette les ballons au fond », dixit Jean-Philippe Séchet), mais les bases sont encore trop molles.

Le ciment n’est pas à prise rapide. On a pu le constater, hier, pour ce match de préparation inaugural.

Ne tournons pas autour du pot : la prestation de l’US Raon-l’Etape, sa première, donc, après une semaine d’entraînement, est à ranger aux oubliettes. « On a fait une bonne demi-heure. Ensuite, on était émoussé et, en deuxième période,il y a eu trop d’absences », synthétisait l’entraîneur local à l’issue de cette heure et demie guère emballante.

Comme le sont souvent ces rencontres amicales d’avant-saison.

Celle d’hier, sous le cagnard, a bien porté son nom. Si, avant la pause, les jambes et le jeu tournaient à peu près rond, la suite n’était qu’une longue litanie, une longue et stérile domination d’une AS Nancy-Lorraine qui se contentait alors de faire tourner le ballon.Dans ce deuxième acte, de l’action, il n’y en avait ainsi que lorsque M. Quiévreux s’agitait pour asséner des avertissements.

Et  à l’endroit de Kelsch pour une faute, en dehors de la surface sur Zitte, en tant que dernier défenseur.

Ce qui offrait à ce même Zitte l’occasion de parachever un succès logique de la formation de Ligue 2 et qui fera dire à Jean-Philippe Séchet : « Le score est anecdotique, surtout le deuxième but puisqu’il n’y avait pas penalty. »« Nancy s’est plaint de notre agressivité »Avant ce que l’on peut qualifier de ‘’purge’’, les vingt-deux acteurs ont tenté de produire du jeu. Mais la chape de plomb qui s’était emparé de l’enceinte raonnaise, a refréné les ardeurs des uns et des autres.

img-1954.jpg

« La fatigue et la chaleur expliquent le rythme », constatait Patrick Gabriel.

Un coach nancéien qui a tout de même pu apprécier la précision de Grange sur coups de pied arrêtés.

L’ancien Castelroussin le démontrait en trouvant le crâne de Diagne, qui répercutait ce coup franc excentré au fond (33e).Entre-temps, à la 24e, Hsini avait prouvé sa vélocité et sa puissance, mais son centre à destination de Belhaj laissait Badila sur le carreau.

Le défenseur quittait ainsi le terrain quatre minutes plus tard, victime d’une entorse à la cheville droite. « Nancy s’est plaint de notre agressivité, lâchait Jean-Philippe Séchet. Mais c’est une arme du CFA. Si on n’est pas conquérant dans ce championnat, si on n’a pas faim de ballon, on passe à travers. »

Hier, les Raonnais n’ont pas répondu présent.

Mais, à leur décharge, ils viennent tout juste de dessiner les premiers plans. F.V.

Ils servent aussi à cela. Les matchs amicaux qui précèdent les joutes domestiques sont mis à profit pour essayer des joueurs.

L’US Raon-l’Etape a fait comme les autres et, hier, quatre éléments sont venus se greffer sur le groupe ‘’officiel’’ de Jean-Philippe Séchet. Présent depuis la reprise de l’entraînement, mardi dernier, le Messin Romain Andres était absent et avait laissé sa place à Tarim Faradji, jeune joueur de couloir qui évoluait en championnat de Ligue.

img-1917.jpg

Les autres, le Brésilien Flavio, qui n’avait pas que de Brésilien le nom, Sofiane Belhaj, qui avait déjà porté les couleurs raonnaises et Kamal Souhaïb, trois joueurs offensifs au profil différent, ont tous évolué durant quarante-cinq minutes.

Le bilan est fait par Jean-Philippe Séchet. « Les essais… (il cherche ses mots) pour ne froisser personne ne sont pas des essais concluants.

Personne n’a montré son envie de jouer en CFA. J’ai été un peu déçu par certains.

D’autres, comme Sofiane (Belhaj) ne sont là que depuis hier (mardi) et manquent de repères.

On va discuter de tout cela durant le week-end. Mais on est toujours en recherche. »

logo-us-r.jpgUS Raon-l’Etape en première mi-temps : Lambay – Kelsch, Demangeon, Fortuna, Regui – Patin, Nyamwisi – Flavio, Belhaj, Crouzat – Hsini.

en deuxième mi-temps :  Naït El Maati – Kelsch, Demangeon (puis Simsek, 76e), Fortuna, Regui (puis Malardé, 76e) – Patin, Nyamwisi (puis Laouani, 85e) – Faradji, Jeanvier, Crouzat (puis Kaya, 56e) – Souhaïb.

120px-AS_Nancy_Lorraine.pngNancy en première mi-temps : Ndy Assembé – Lippmann, Diagne, Amadou, Badila (puis Rachid, 28e) – Tameze, Walter, Grange – Coulibaly, Jeannot, Mollo.

En deuxième mi-temps : Ndy Assembé (puis Nardi, 61e) – Cuffaut, Diagne (puis Sami, 61e), Amadou, Lippmann – Rachid (puis Diagne, 79e), Walter (puis Tameze, 70e)- Busin, Ayasse, Coulibaly (puis Zitte, 61e)- Bassilekin.

Les commentaires sont clôturés

Date de dernière mise à jour : 12/07/2013